Opera News

Opera News App

Il y a 60 ans, la fuite du Dalaï-lama à travers l’Himalaya

ABOBO-INFOS
By ABOBO-INFOS | self meida writer
Published 14 days ago - 4 views


En mars 1959, le Dalaï-lama fuit dans la nuit le Tibet, en proie à une insurrection violemment réprimée par Pékin, pour réapparaître deux semaines plus tard en Inde, au terme d'une épique traversée de l'Himalaya..

Ainsi commença l'exil du Dalaï-lama. Il y a 60 ans, le chef spirituel des Tibétains quittait secrètement son palais de Lhassa, en proie à une insurrection violemment réprimée par Pékin. Le jeune homme de 23 ans réapparaîtra deux semaines plus tard en Inde, au terme d'une épique traversée de l'Himalaya.


En 1959, le "Toit du monde" n'est plus maître de son destin depuis près d'une décennie. Les soldats de la République populaire de Chine, tout juste fondée par Mao Tsé-toung, avaient envahi le Tibet en 1950, indépendant de facto depuis quatre décennies suite à l'effondrement de l'Empire chinois. Le 23 mai 1951, le royaume himalayen retourne "dans la grande famille de la mère patrie" chinoise aux termes d'un accord en 17 points signé à Pékin.

Le jeune Tenzin Gyatso – le nom de réincarnation du Dalaï-lama, né Lhamo Dhondup – conserve ses fonctions de dirigeant et tente de maintenir son peuple dans la non-violence. Mais la coexistence entre Chinois et Tibétains va tourner au drame. La résistance armée contre la domination chinoise débute en 1956, dans la province du Kham (sud-est du Tibet), avant de s'amplifier, faisant de nombreuses victimes parmi la population.

Une étincelle met le feu aux poudres le 10 mars 1959. Ce jour-là, le Dalaï-lama doit assister, sans sa garde, lui a-t-on ordonné, à un spectacle au quartier général chinois. Redoutant un enlèvement, quelque 10.000 habitants de Lhassa se massent devant le Norbulinka, le palais d'été du "Dieu vivant", pour empêcher sa sortie. Dans les rues, la foule proteste contre la domination chinoise. La situation dégénère. Le 17 mars, des obus de mortier sont tirés en direction du Palais d'été.

Dans le plus grand secret, le Dalaï-lama, déguisé en soldat, s'échappe dans la nuit du 17 mars 1959 à la faveur de l'obscurité en compagnie de sa famille et de dignitaires, sous escorte de guerriers du Kham. Les troupes chinoises ne découvriront la disparition du Dalaï-lama que deux jours plus tard. Le 21 mars, le palais d'été est lourdement bombardé. Le Potala, le palais-forteresse qui domine la ville, est la cible de l'artillerie chinoise. Le 28 mars, un communiqué de Pékin annonce l'échec de la rébellion et la dissolution du gouvernement local. La répression du soulèvement a fait des dizaines de milliers de morts, selon les Tibétains en exil.

Après avoir quitté Lhassa, le Dalaï-lama et sa suite marchèrent sans s'arrêter pendant deux jours et deux nuits. Premier journaliste français parvenu à Tezpur, en Inde, au pied de l'Himalaya, notre envoyé spécial Georges Reyer nous câble alors un prodigieux récit. Le Dalaï-lama n'est jamais retourné dans son palais du Potala. C'est à Dharamsala, sur les contreforts enneigés de l'Himalaya dans le nord de l'Inde, que le "bouddha vivant", rejoint par des dizaines de milliers de Tibétains, a établi un gouvernement en exil. Aucun pays ne le reconnaît. 

La fuite surnaturel du Dalaï-Lama

Du Toit du Monde aux Indes le Dalaï-Lama est guidé par la Jeanne d'Arc du Tibet.

Brusquement c'est la nuit, la nuit de l'Inde mystérieuse, étouffante, pleine de lueurs et de sortilèges. Il y a tant d'étoiles dans le ciel, si grosses et si près de la terre, que la route en est toute blanche comme un décor d'opéra. Et dans ce décor d'opéra une foule en marche. Drapés dans des voiles mauves, ocres, violets et portant leur baluchon sur la tête avec une noblesse antique, des hommes, des femmes et des enfants marchent à la file indienne sur le bas côté de la route dans la poussière millénaire de l'Inde. Ce sont des pèlerins qui se rendent à Tezpur, dernière station avant l'Himalaya, à la rencontre du dalaï-lama.

Du monastère de Tawang, dans les hautes solitudes de l'Himalaya, où il s'est reposé trois jours dans la méditation et la prière, le Bouddha vivant, qui a échappé par miracle aux troupes chinoises lancées à sa poursuite, a fait savoir que, porteur du cachet rouge attribut de son pouvoir spirituel, il reprenait sa marche vers la vallée du Brahmapoutre, et entrerait bientôt dans sa ville. Chacun sait que la ville où le dalaï-lama entre avec son cachet rouge et son sceptre devient la capitale de son royaume et la Mecque ou la Rome du monde bouddhique. Or cette ville c'est Tezpur qui pour cinq cent millions de bouddhistes dans le monde va devenir pour un temps la nouvelle Lhassa.

Content created and supplied by: ABOBO-INFOS (via Opera News )

Tags:      

inde tibet
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Le monde du cinéma africain frappé par un malheur, cette actrice nigériane est décédée

5 hours ago

6167 🔥

Le monde du cinéma africain frappé par un malheur, cette actrice nigériane est décédée

La guerre technologique continue entre la Chine et les USA: les détails

7 hours ago

517 🔥

La guerre technologique continue entre la Chine et les USA: les détails

Ministère de la Salubrité : Bouaké Fofana déjà sur le terrain

7 hours ago

0 🔥

Ministère de la Salubrité : Bouaké Fofana déjà sur le terrain

San Pedro : un propriétaire de maison battu par ses locataires pour avoir engrossé leur fille

8 hours ago

4416 🔥

San Pedro : un propriétaire de maison battu par ses locataires pour avoir engrossé leur fille

Condamné à 150 ans, "le plus grand escroc de l'histoire" est mort en prison

9 hours ago

45 🔥

Condamné à 150 ans,

Après s'être fait couper les jambes par son père, il conçoit une chaussure spéciale pour se déplacer

10 hours ago

3993 🔥

Après s'être fait couper les jambes par son père, il conçoit une chaussure spéciale pour se déplacer

Mer noir: l'armée russe se prépare en attendant les américains

10 hours ago

276 🔥

Mer noir: l'armée russe se prépare en attendant les américains

Découverte: Kofiplé, le village de Guillaume Soro, devenu un nouveau lieu de pèlerinage

11 hours ago

4822 🔥

Découverte: Kofiplé, le village de Guillaume Soro, devenu un nouveau lieu de pèlerinage

Miss Côte d’Ivoire : Marilyne Kouadio et ses dauphines s’en vont à Dubaï

11 hours ago

2241 🔥

Miss Côte d’Ivoire : Marilyne Kouadio et ses dauphines s’en vont à Dubaï

Routes : la '' Côtière '' fait peau neuve, bientôt

12 hours ago

479 🔥

Routes : la '' Côtière '' fait peau neuve, bientôt

COMMENTAIRES