Sign in
Download Opera News App

 

 

Mode opératoire des législatives : la CEI fait-elle rêver l’opposition ?

La Commission électorale indépendante (CEI), l’institution chargée d’organiser les élections en Côte d’Ivoire, vient de présenter à Abidjan le mode opératoire du scrutin législatif ivoirien du 06 mars 2021 aux candidats retenus.

«Nous sommes là pour que nous ayons une compréhension égale des règles du jeu. Nous allons parler du mode opératoire du scrutin législatif qui est l’ensemble des règles qui déterminent l’exécution de cette élection. Nous allons passer au peigne fin toutes vos inquiétudes », a affirmé d’entrée, Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, président de la CEI.

Avant d’inviter les candidats à « être vigilants » et à avoir des représentants dans les bureaux de vote.

Pour lui, l’élection ne s’accommode pas avec la violence. Il n’y a pas de place pour la violence.

En outre, il a conseillé aux candidats qu’en cas de contentieux, il faut commencer par saisir la CEI avant le Conseil constitutionnel.

Il a précisé que «le contentieux de l’élection porte sur la sincérité du vote et non sur les irrégularités».

Pour Carole Flore-Smereczniak, représentante résidente du Programme des Nations-Unies (PNUD) en Côte d’Ivoire, qui a pris la parole avant le président de la CEI, elle a estimé que cet atelier contribuera au renforcement de la transparence du processus électoral.

« Je vous encourage à vous approprier les règles du jeu », a-t-elle recommandé aux candidats, souhaitant que ces élections législatives soient apaisées et transparentes.

Sourou Koné, premier vice-président de la CEI a, pour sa part, présenté dans une communication, le mode opératoire du scrutin.

Le vote commence en effet, à 08h pour prendre fin à 18h.

Les membres de la CEI doivent s’abstenir de toute déclaration à la presse…

« Les bulletins de vote comportant des ratures et dont les choix sont à cheval entre plusieurs candidats sont invalides », a-t-il ajouté.

Il a conclu en appelant avec insistance les candidats à avoir également des représentants dans les centres de compilation en plus des bureaux de vote.

La campagne électorale du 06 mars 2021 débutera le 26 février 2021 à 00h et s’achèvera le 04 mars 2021 à minuit.

Si les candidats respectent à la lettre les consignes et recommandations de la CEI, ces élections seront apaisées.

Mais leur crédibilité laissera à désirer.

Car comme le dit Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, son parti part à ces élections avec 90 députés déjà acquis sur les 255 sièges.

Cette déclaration découle du fait que le découpage électoral est déséquilibré, que la liste électorale est taillée sur mesure et qu’une éventuelle technologie de fraude est en marche.

Si tel est le cas, l’opposition est condamnée à faire un miracle pour obtenir la majorité à l’Assemblée Nationale.

Nathanaël Yao

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

carole flore-smereczniak cei

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires