Opera News

Opera News App Download

Crise du 3ème mandat en Côte d’Ivoire : le piège que Macron veut éviter à tout prix

RaoulMobio
2020-09-05 10:38:45

Une fois de plus, les attentes auront été grandement déçues à Abidjan, à l’issue de la rencontre Macron-Ouattara, qui s’est tenue ce Vendredi 04 Septembre à Paris. Près d’un mois après l’annonce par le chef de l’état sortant Ivoirien, de sa décision de briguer un 3ème mandat lors de la présidentielle d’Octobre 2020, beaucoup en Côte d’Ivoire, espéraient tout au moins, à défaut d’une déclaration du Numéro 1 Français, un communiqué officiel de l’Elysée, sanctionnant le tête-à-tête entre les deux hommes.

Que ce soit du côté des partisans du pouvoir ou de ceux de l’opposition, le mutisme entretenu par le dirigeant Français, jusqu’après la rencontre de ce 04 Septembre, a suscité un profond sentiment de déception, livrant les populations à la solde des rumeurs gonflées à dessein sur les réseaux sociaux.

Mais, en réalité, le chef de l’état Français, qui a sans doute été édifié par les fâcheux incidents diplomatiques subies par ses prédécesseurs durant la gouvernance de Laurent Gbagbo, préfère continuer de miser sur la diplomatie discrète, dont il a toujours fait montre, face aux agitations du microcosme politique Ivoirien. Conscient qu’il campe, peut-être, malgré lui, dans une posture d’arbitre, Emmanuel Macron qui sait qu’il joue là, non seulement sa crédibilité, mais aussi celle de la France en tant qu’ancienne puissance colonisatrice, tient à marcher sur des œufs.

En effet, il paraît évident que dans la gestion du dossier Ivoirien par l’Elysée, chaque fait revêt une importance particulièrement sensible. Le moindre faux pas ou le moindre propos inopportun pourrait exposer la France aux feux des critiques d’un camp ou d’un autre, et comme dans la crise Rwandaise en 1994, Paris pourrait être obligé de gérer dans les années à venir, un nouveau passif historique, dont elle se serait passée volontiers.

De plus, le contexte régional des relations Franco-Africaines ne cesse de se dégrader depuis quelques années, au point que dans certains pays tels que le Mali ou le Burkina Faso, la France est à tort ou à raison accusée de collusion avec les groupes djihadistes, qui y maintiennent un climat sécuritaire délétère.

Seulement, à l’instar de Nicolas Sarkozy en 2011, Emmanuel Macron sera-t-il contraint de descendre de sa tour d’observation pour se faire plus mordant dans la crise Ivoirienne, au cas où la situation venait à tourner à l’irrattrapable ? Sur ce point, Paris conserve toutes ses cartes en mains. A l’échelle internationale, la Côte d’Ivoire, tout comme le reste des états Francophones, continue de répondre de la France, qui demeure en outre, la garante de sa souveraineté sécuritaire, politique et économique. L’armée Française maintient une présence significative sur les bords de la lagune Ebrié d’où elle pilote toutes ses interventions dans la sous-région Ouest-Africaine. 

Et ces éléments d’appréciation, pourraient expliquer la sérénité de Macron, qui tient avant tout, à la stabilité du poumon économique de l’espace UEMOA, dans lequel, la France conserve d’énormes intérêts stratégiques.

Raoul Mobio

Source: RaoulMobio (via Opera News )

Tags:      

Côte d'Ivoire Ivoirien Macron Paris Septembre

HotTags:

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ

Diplomatie en période pré-électorale : jeu de chaise musicale de la France à Abidjan

11h ago

1458 🔥

Diplomatie en période pré-électorale : jeu de chaise musicale de la France à Abidjan

Union d'action de l'opposition : le camp Affi dénonce un "désordre" au sein des opposants ivoiriens

12h ago

860 🔥

Union d'action de l'opposition : le camp Affi dénonce un

3e mandat de Ouattara : la coalition des partis de l’opposition ivoirienne rentre enfin en action

20h ago

215 🔥

3e mandat de Ouattara : la coalition des partis de l’opposition ivoirienne rentre enfin en action

Alassane Ouattara : "je ne suis pas le premier à faire un 3ème mandat, Gbagbo a fait 11 ans au pouvoir"

1d ago

818 🔥

Alassane Ouattara :

Après l’interview de Oauttara au media "Paris Match", Soro réagi et le recadre

1d ago

6080 🔥

Après l’interview de Oauttara au media

Ouattara aux opposants : "Même si la décision des institutions est injuste, il faut l'accepter"

1d ago

14131 🔥

Ouattara aux opposants :

Ouattara à l'opposition : "continuez votre désobéissance civile, nous nous sommes au travail ici"

1d ago

1483 🔥

Ouattara à l'opposition :

ADO depuis Sinfra invite l'opposition à respecter la décision du Conseil constitutionnel

1d ago

1101 🔥

ADO depuis Sinfra invite l'opposition à respecter la décision du Conseil constitutionnel

Le Président Macron se différencie de ses prédécesseurs en Côte d'Ivoire

1d ago

273 🔥

Le Président Macron se différencie de ses prédécesseurs en Côte d'Ivoire

Alassane Ouattara regrette : « Les banques françaises ont quitté la Côte d’Ivoire… »

1d ago

67681 🔥

Alassane Ouattara regrette : « Les banques françaises ont quitté la Côte d’Ivoire… »