Opera News

Opera News App

( Interview ) Ousmane Bamba fait des révélations dans l'affaire judiciaire l'opposant à René Yédiéti

Franck_K
By Franck_K | self meida writer
Published 1 months ago - 84 views

Une affaire de justice à coups de milliards FCFA oppose depuis peu René Yédiéti, président-directeur général de la Librairie de France à l’homme d’affaires Ousmane Bamba. Les parties en conflit ont fait de nombreuses déclarations par médias interposés. Ainsi, en dépit de son emploi du temps chargé, nous avons pu entrer en contact avec Ousmane Bamba pour avoir sa part de vérité afin d’éclairer un peu plus nos lecteurs et que chacun puisse se faire une opinion sur cette affaire.

 Quelle est cette affaire judiciaire qui vous oppose à monsieur René Yédiéti ?

Tout d’abord,  je vous remercie de me permettre de dire ma part de vérité. Pour répondre à votre question, il faut noter qu’il ne s’agit pas d’une affaire mais de deux (02) affaires totalement distinctes qui n’ont rien en commun. En effet, nous avons d’une part l’affaire ECOM et d’autre part l’affaire ALAP CI.  Dans l’affaire ECOM, je suis associé à monsieur René Yédiéti à hauteur de 50% chacun. Dans l’affaire ALAP CI, René Yédiéti et moi sommes associés à monsieur Patrick Atlan à environ 33% chacun.

 De quoi s’agit-il dans l’affaire ECOM?

Dans cette affaire, monsieur René Yédiéti m’a accusé d’avoir détourné 10 milliards FCFA au sein de cette société. Il est important de savoir comment étaient effectués les retraits d’argent sur le compte de la société ECOM. Pendant les dix (10) années d’existence de la société ECOM, monsieur René  Yédiéti et moi-même étions obligés d’être présents à la banque, remplir les fiches de retraits guichets pour toutes sorties de fonds. Ainsi, nous avions cosignés toutes les sommes d’argent retirées sur le compte de la société ECOM.  Je tiens à insister sur ce point pour dire qu’aucun centime n’a été retiré par chèque ou par un autre instrument de paiement. A chaque retrait, Yédiéti se tenait à mes côtés au sein de la banque pour cosigner avec moi toutes les sorties d’argent sur le compte.    


''Il a répondu que je l’avais envoûté''


Voulez-vous dire que Yédiéti a signé lui-même pour le retrait des sommes d’argent qu’il vous accuse d’avoir détourné ?

C’est exactement cela. Mais mieux, lorsque le juge lui a posé la question de savoir si sa signature avait été falsifiée ? Il a répondu que je l’avais envoûté (rire).  Je crois même que ce sont ces propos qui ont amené le juge a inculpé Yédiéti dans l’affaire ECOM.  Sinon comment comprendre qu’un individu prenne son véhicule à plusieurs reprises pour se rendre à la banque afin de signer des retraits jusqu’à atteindre 10 milliards et prétendre par la suite que cette même somme a été détournée. Vous convenez avec moi que c’est un envoûté qui a prétendu que j’ai détourné 10 milliards de francs CFA.  Poussons la réflexion un peu plus loin. Les relevés bancaires de la société ECOM ont révélé un compte crédité à hauteur de 10 milliards et débité à hauteur 10 milliards. Le sérieux aurait voulu qu’il réclame les dividendes qui lui revenait. Mais hélas !!! L’ensorcelé ne pouvait pas être assez lucide pour comprendre que lui et moi n’avions pas pu détourner l’ensemble du chiffre d’affaires.  Il faut retenir que l’ordonnance de non-lieu qu’il prétend avoir attaqué devant la Cour de cassation concerne les inculpés messieurs Ousmane Bamba et René Yédiéti (rire).

N y a-t-il pas des non-dits dans vos propos notamment une affaire politique ?

 Politique ! Peut-être. Vous savez, la politique est un terrain très sensible. Lorsqu’on décide de s’y engager, cela suppose que nous sommes prêts à accepter toutes les vicissitudes. Mais, concernant Yédiéti, il faut retenir qu’il voulait s’accaparer mes biens. 

Avez-vous failli perdre tous vos biens ?

 Oui, dans la mesure où les 10 milliards qu’il annonçait ont amené la justice à prendre des mesures conservatoires en émettant des interdictions bancaires et lançant des commissions rogatoires internationales afin de mettre la main sur mes biens. Mieux, un de nos amis commun m’a indiqué qu’il souhaitait mettre ma famille et moi à la rue et devenir propriétaire de mes biens. Mais fort heureusement, la justice demeure lucide.

Nous avions entendu dire aussi qu’il s’agissait d’une affaire de femme. Qu’en est-il ?

Cette affaire de femme ne me concerne pas personnellement. Il s’agit de Yédiéti  qui a acheté un véhicule neuf pour l’offrir à l’épouse d’un ami qu’on avait en commun. Lorsque j’ai été informé, je lui ai demandé ses motivations. Il s’est mis à balbutier. Je lui ai reproché son attitude que je trouvais malsaine. C’est ainsi qu’il a indiqué à l’ami que j’ai cité plus haut qu’il m’en voulait pour lui avoir fait ce reproche.

 A  votre avis, qu’est-ce qui justifierait la plainte de Yédiéti dans l’affaire ECOM ?

En plus des points indiqués plus haut, je peux dire qu’il y a aussi l’affaire citée dans le JEUNE AFRIQUE. Selon le JEUNE AFRIQUE du 25 mars 2016, la CFAO repartait en guerre contre UBIPHARM qui avait revendu le GROUPE LIBRAIRIE DE FRANCE en 2005 à monsieur René Yédiéti. A cet effet, une plainte pour abus de biens sociaux avait été introduite contre Yédiéti (précédemment comptable à la librairie de France), UBIPHARM et autres qui avaient présenté la banqueroute de la Librairie de France afin de la revendre aisément. Je crois qu’il était certainement entrain de rechercher des fonds pour régler cette affaire et sans doute c’est pourquoi il a décidé d’ignorer les signatures effectuées par ses soins au guichet de la banque pour m’accuser d’avoir détourné la somme de 10 milliards.

Voulez-vous dire que monsieur Yédiéti est poursuivi dans une autre affaire d’abus de biens sociaux ?

 Ce n’est pas moi qui le dis, c’est JEUNE AFRIQUE qui le dit. (RIRE)

 Qu’en est-il de l’affaire  ALAP CI ?

 Dans cette affaire, je n’ai vraiment rien de particulier à dire en dehors du fait qu’une ordonnance de non-lieu partiel a été rendue à l’égard de Doumbia Yoro et de renvoi en police correctionnelle contre monsieur Yédiéti, monsieur Patrick Atlan et ses enfants. Mes avocats m’ont indiqué que l’affaire a été appelée à l’audience du tribunal correctionnelle du 23 février 2021 dernier et renvoyée à la date du 09 mars 2021. Sachons garder confiance en notre justice. 

''Il y’aura dans les jours à venir l’affaire société BUROTOP''


Pourtant monsieur René Yédiéti  prétend qu’il a obtenu une ordonnance de non-lieu ?

(RIRE ) J’ai lu ça dans la presse, mais je crois que comme il est envoûté, il doit confondre monsieur Doumbia Yoro et monsieur René Yédiéti. (RIRE)

Doit-on considérer votre plainte comme un vengeance ?

 (RIRE). Il faut que vous sachiez que j’ai commencé à me plaindre courant l’année 2014 lorsque j’ai dit à René Yédiéti  que monsieur Atlan nous volait.Yédiéti ayant cosigné avec monsieur Atlan tous les retraits m’a demandé dans le temps de faire la preuve du vol. Sauf erreur de ma part, je crois que la vengeance est postérieure à l’acte posé, or ma demande de paiement de mes dividendes date de 2014 pendant que la plainte de René  date de fin 2016. Je ne crois donc pas qu’on puisse parler de vengeance puisque je réclame seulement le paiement de mes dividendes depuis 2011 à ce jour.

 Que pensez-vous des propos de Yédiéti indiquant que la Librairie de France a préfinancé ALAP CI ?

 (RIRE) ça c’est la meilleure. Il faut que vous sachiez, j’ai lu ces écrits mais je ne crois pas que cela soit dit par Yédiéti. En effet, quand j’analyse ces propos, je retiens que la Librairie de France aurait préfinancé la société ALAP CI pendant que monsieur Patrick Atlan et ses enfants volaient. (RIRE) 

 Après ces deux affaires, pouvons-nous dire qu’il n’y aura plus d’affaire judiciaire opposant messieurs René Yédiéti et Ousmane Bamba ? 

 Apparemment vous commencez à vous lasser de nous (RIRE). Je crois qu’il y’aura dans les jours à venir l’affaire société BUROTOP dans laquelle monsieur René Yédiéti  a reconnu devant le juge d’instruction qu’il restait me devoir 15% des dividendes réalisées par cette société. Le hic, c’est que moi j’entends réclamer les 50% qui me reviennent de droit à titre dividendes et ce pendant plus de 10 années. Je crois que mes avocats ont déjà introduit une plainte relativement à cette affaire.

 

 Franc K

 

Content created and supplied by: Franck_K (via Opera News )

Tags:      

Ousmane Bamba René Yédiéti
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Ramadan : La lune a été observée, encore à Bondoukou

1 hours ago

260 🔥

Ramadan : La lune a été observée, encore à Bondoukou

Le RHDP offre un véhicule de patrouille de type 4x4 aux Dozos

1 hours ago

1161 🔥

Le RHDP offre un véhicule de patrouille de type 4x4 aux Dozos

Hamed Farras dénonce: "le BURIDA m'a volé"

1 hours ago

136 🔥

Hamed Farras dénonce:

Voici la belle robe de mariage qu'Apoutchou national promet à Emma Lohoues

1 hours ago

117 🔥

Voici la belle robe de mariage qu'Apoutchou national promet à Emma Lohoues

Education nationale : Mariétou Koné annonce la tenue des États Généraux de l'école ivoiriennne

1 hours ago

2766 🔥

Education nationale : Mariétou Koné annonce la tenue des États Généraux de l'école ivoiriennne

Recalé lors de la composition du Gouvernement et du vote du PAN, quelle destination pour Bictogo ?

1 hours ago

562 🔥

Recalé lors de la composition du Gouvernement et du vote du PAN, quelle destination pour Bictogo ?

Reprise effective des cours dans la Nawa

1 hours ago

28 🔥

Reprise effective des cours dans la Nawa

FPI-MARCORY : Jean-Claude Yapo aux jeunes "Intéressez-vous à la politique"

1 hours ago

59 🔥

FPI-MARCORY : Jean-Claude Yapo aux jeunes

Djaka Festival 2021: Les activités de la 11eme édition se préparent activement sur le terrain

1 hours ago

20 🔥

Djaka Festival 2021: Les activités de la 11eme édition se préparent activement sur le terrain

Reçu par Bédié: Antoni Garou, député Eds Ouragahio, explique les raisons de sa visite

1 hours ago

570 🔥

Reçu par Bédié: Antoni Garou, député Eds Ouragahio, explique les raisons de sa visite

COMMENTAIRES