Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : le motif de la grève des agents de l’Office national de protection civile (ONPC)

Une grève décrétée par l’intersyndicale de l’Union nationale des pompiers civils de Côte d’Ivoire (UNAPC-CI) et le syndicat des agents actifs de la protection civile de Côte d’Ivoire (SAAPC-CI). Depuis le lundi 18 octobre 2021, l'on observe un arrêt de travail selon le confrère soir info.

Il s’agit d’une grève décrétée par l’intersyndicale de l’Union nationale des pompiers civils de Côte d’Ivoire (UNAPC-CI) et le syndicat des agents actifs de la protection civile de Côte d’Ivoire (SAAPC-CI). En fait, Leurs revendications portent sur le rappel de 19 mois de la prime COVID-19, l’homologation de leurs galons et la réclamation de l’indemnité de risque.

Sur 30 centres de secours d'urgence en Côte d’Ivoire, 29 sont restés non fonctionnels notamment ceux de Bassam, Odienné, Man, Gagnoa, Mankono, Aboisso, Katiola, Daloa, Adzopé, Dimbokro, Sassandra, Bongouanou, Bouaflé, Abengourou, Agboville, Daoukro, San-Pedro, Bouna, Séguéla, Soubré, Divo, Touba, Bondoukou, Ferkessédougou, Boundiali, Guiglo, Minignan, Duekoué et Toumodi. D’ailleurs, la grève des pompiers professionnels ou civils de Côte d’Ivoire prendra fin le 21 octobre prochain. 

Par ailleurs, l’intersyndicale, tient l’administration publique ivoirienne entièrement responsable des éventuelles conséquences qui en résulteraient de leurs mouvements.


 

Content created and supplied by: Gouveinfo (via Opera News )

Côte d'Ivoire UNAPC Union nationale des pompiers civils

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires