Sign in
Download Opera News App

 

 

Paroles de Miss / Le message du trio d'Aboisso sur la réconciliation

Elues à Aboisso dans le cadre de la première présélection régionale, Cadic, Michelle et Barakiss se sont bien illustrées au niveau des messages sur le thème : « Quelle contribution de la jeunesse dans le processus de réconciliation nationale ».

N’Guessan Cadic (Miss Sud-Comoé)

« Quelle tribune mieux que celle-ci pour parler de réconciliation nationale. Une réconciliation par les jeunes. En tant que jeunes, nous avons une facilité à communiquer. Une facilité à vivre ensemble, de par nos ambitions, nos passions. La preuve ce soir, Aboisso est représentée par sa jeunesse. C’est cet exemple d’union et d’amitié que nous devons promouvoir au quotidien. La haine n’a pas sa place dans ce havre de paix. Agréable fin de soirée! »

 

Kouadio Michelle (Première dauphine Sud-Comoé)

« La jeunesse ivoirienne, riche de sa diversité fait à elle seule, 77,3 % de la population. Une frange très importante pour notre pays et pour le maintien de la paix. Ceci étant, jeunes, nous avons la force de combattre nos égos afin d’endiguer les différents clichés et stéréotypes qu’ils nous imposent pour contribuer à la paix. Nous ne devrons pas nous laisser manipuler au risque de détruire notre pays. Au-delà de nos différences, nous sommes tous d’accord que ce qui ne nous différencie pas, c’est notre amour pour notre patrie, notre accord sur la réconciliation. Alors jeunesse, disons oui à une Côte d’Ivoire unie dans sa diversité! »

 

Touré Barakiss (deuxième dauphine Sud-Comoé)

« Devrions-nous endosser les palabres de nos parents pour continuer à nous diviser? Bien sûr que non. Je suis persuadée que la plupart d’entre-nous ne savent même pas pourquoi ils se sont si longtemps affrontés. Nouvelle génération, nouvelle vision : telle devrait être notre devise pour nous les jeunes. Nouvelle vision de la politique. Que l’on soit du nord, du sud, de l’est ou de l’ouest, de droite ou de gauche, musulmans, chrétiens ou animiste, cette nouvelle vision ne devrait être la volonté d’améliorer la vie des ivoiriens et l’image de notre beau pays, la Côte d’Ivoire. La contribution de la jeunesse à la véritable réconciliation, c’est donc de pouvoir tourner la page des querelles pour construire un avenir de bonheur, de paix et de prospérité. »

Daniel Nessemon

Content created and supplied by: MissCI2021 (via Opera News )

Aboisso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires