Sign in
Download Opera News App

 

 

Affi N'guessan supplie Ouattara, Gbagbo et Bédié à la "prise de conscience". Voici ce qu'il dit

Le président légal du FPI (Front populaire ivoirien) et ancien Premier-ministre, Pascal Affi N'guessan s'est prononcé sur la question de la réconciliation nationale ce vendredi 02 juillet 2021, alors qu'il était invité à une conférence de presse à Abidjan (Plateau).

Invité à prendre part à la conférence de presse de la FIPPDA (Fédération internationale pour la paix, la presse et le développement durable en Afrique), Affi N'guessan a révélé son désir d'une Côte d'Ivoire unie, solidaire et prospère.

Interviewé par des journalistes en marge de cette conférence de presse, Affi a mis l'avenir du pays entre les mains des différents présidents ivoiriens et les a appelé à "une prise de conscience".

Parlant de l'actuel chef d'Etat Alassane Ouattara, des anciens présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, le président du conseil régional du Moronou a dit, "il faut qu'ils prennent conscience que si à chaque élection il y a des crises, c'est parce que le pays n'est pas réconcilié".

Pour lui, la réconciliation nationale doit d'abord commencer par ces "trois présidents encore en vie et qui sont impliqué dans ces crises que le pays a connu. La paix dépend d'eux avant même que les simples citoyens ne puissent s'engager. Il faut qu'ils s'engagent au nom de la nation, de l'intérêt national".

Poursuivant son intervention face à la presse, le député de Bongouanou précise que "leur première responsabilité, c'est de se mettre autour d'une même table en faveur de la paix et d'engager le processus de réconciliation".

Affi a par ailleurs précisé que "nous ne pouvons pas rester dans les ressentiments. La Côte d'Ivoire a besoin que ces trois leaders surmontent les meurtrissures, les frustrations, les injustices que les uns et les autres ont pu connaître dans le passé et qu'ils puissent inscrire leurs noms dans l'histoire de la Côte d'Ivoire, comme ceux qui, en dépit de toutes les turbulences ont posé les actes majeurs qui ont permis au pays d'être une grande nation. Et que dans 1 ou 2 siècle, leurs actes soient reconnus comme l'acte fondateur de la nouvelle Côte d'Ivoire".

"C'est une supplication que j'adresse au président Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié. De grâce, aidez la Côte d'Ivoire à retrouver la paix ", a conclu le président légal du FPI.

https://fb.watch/6wwVH2OZOy/

Content created and supplied by: Marédaction (via Opera News )

abidjan plateau fpi front populaire pascal affi n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires