Sign in
Download Opera News App

 

 

Nouveau parti : Simone Ehivet apostrophée, les sympathisants sont-ils sur la bonne voie ?

C’est le moins que l’on puisse dire. En effet, dans une vidéo postée ce jour vendredi 10 septembre en début d’après-midi sur Facebook via le compte d’un cyber activiste, Gala Kolébi, qui se dit proche du Président Laurent Gbagbo, une femme qui semble sortir d’une colère longtemps contenue, a apostrophé l’ex-Première Dame, Simone Ehivet Gbagbo.

Cette femme qui se prénommerait Djetouan Viviane et qui serait originaire de Moronou a, selon l’administrateur du compte Facebook, dit «de façon intelligente et politique, ses quatre vérités à Madame Simone Ehivet. »

Cette adresse découlerait du dernier communiqué de Madame Simone Ehivet Gbagbo, relatif à la décision du Président Laurent Gbagbo qui nomme des membres de deux Commissions et d’un Groupe de réflexion élargi, dans le cadre des préparatifs du Congrès constitutif du nouveau parti politique en création.

Vu le contenu de cette décision, l’ex-Première a dit en substance : « Je suis surprise que mon nom circule comme membre d’un Groupe de réflexion élargi, sans que je n’ai même été préalablement consultée. 

Je reste dubitative devant ces pratiques et manquements, et je suis peu encline à m’associer à ce type d’initiative car je mérite un minimum de respect et de considération. »

On peut le dire, suite à cette déclaration de Simone Ehivet Gbagbo, le droit de réponse que la supposée prénommée Djetouan Viviane s’est octroyé via Facebook, tant par sa forme que dans le contenu, traduit un malaise dans le cercle des GOR (Gbagbo ou Rien) où deux tendances sont subtilement en train de se mettre en place, dont la dernière pourrait regrouper - ou regrouperait déjà - les partisans de Simone Ehivet Gbagbo. 

Notons qu’aucune position officielle ne confirme cet état de fait. Mais à y regarder de près, les sympathisants de ce qui s’apparente comme « deux blocs » opposés se livrent une « guerre de tranchées » sans que quelque voix officielle ne condamne les déclarations ou les vidéos traitant vertement ces divergences sur les réseaux sociaux.

On pourrait légitimement s'interroger pour savoir si les sympathisants de ces deux blocs subtils sont sur la bonne voie, vu que leurs propos engendrent de profondes fissures dans l'unité des combattants d'hier pour la démocratie en Côte d'Ivoire.

En tout cas, la dernière apparition de dame Djetouan Viviane édifiera les observateurs de la vie politique ivoirienne, vu qu’elle suggère à Madame Simone Ehivet Gbagbo, soit de « suivre le Président du FPI, Monsieur Affi N’Guessan » ou de « créer son propre parti ». 

Des officiels du parti du Président Laurent Gbagbo devraient faire suivre une déclaration sur cette sortie, pour s’en désolidariser.

Attendons pour voir.


Ouraga Dali Constant

Content created and supplied by: OuragaDConstant (via Opera News )

laurent gbagbo simone ehivet apostrophée simone ehivet gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires