Sign in
Download Opera News App

 

 

Ange Dagaret (membre du BP) charge Billon : "On ne ridiculise pas quelqu'un dont on veut hériter"

La prise de position de Jean-Louis Billon est loin de faire l'unanimité au sein de sa formation politique. Si le concerné s'est ravisé dernièrement lors d'une audience avec son leader pour présenter ses excuses, néanmoins la pilule a du mal à passer chez de nombreux cadres du PDCI. C'est le cas d'Ange Dagaret, membre du bureau politique du PDCI, qui a assené ses vérités à Jean-Louis Billon, lors d'une interview accordée au journal L'avenir.

Au delà de l'ambition présidentielle sans doute légitime du député de Dabakala, c'est la manière de présenter sa candidature et les propos très durs à l'encontre du président Bédié qui ont écoeurés plus d'un au PDCI.

"On ne ridiculise pas quelqu'un dont on veut hériter" a indiqué le cadre du PDCI. Jean-Louis Billon n'est pas allé de main morte pour montrer la porte de sortie à "l'ancienne génération". Pourtant en tant que secrétaire exécutif, il sait que le choix du candidat en 2025 reviendra aux militants. Pour Ange Dagaret, la retraite politique n'est pas à l'ordre du jour et la décision finale reviendra à Konan Bédié.

"Aucune candidature ne peut envoyer Bédié à la retraite" a affirmé le membre du bureau politique. Si l'on s'en tient à ses déclarations, il faudra compter sur la présence du président du parti à moyen terme. Pour finir il s'est prononcé sur la fameuse "nouvelle génération" qui pour certains doit prendre le relais en 2025.

"La jeune génération peut être pire que l'ancienne" a conclu Ange Dagaret pour l'Avenir.

H.L.V

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires