Opera News

Opera News App

Découvrez qui était vraiment Victor Biaka Boda

Fabio08
By Fabio08 | self meida writer
Published 10 days ago - 19 views

Victor Biaka Boda, né le 25 février 1913 et assassiné le 28 janvier 1950, est un homme politique ivoirien, né dans le village de Dahiépa, dans la région de Gagnoa en Côte d'Ivoire.

Il est issu d'une famille de Chefs qui ne tiennent pas leur autorité de l’administration coloniale mais de la tradition guerrière pré-coloniale. Il est élevé dans le village de Biakou, situé à environ douze kilomètres de Dahiépa-Kéhi par ses grands-parents maternels car très tôt orphelin de père et de mère. Victor Biaka Boda commence son parcours scolaire à Gagnoa en 1920 et obtient le certificat d'études primaires élémentaires en 1927 puis le brevet d'études primaires supérieures en 1930 à l’École primaire supérieure de Bingerville. En 1936, il sort de l'École de médecine de Dakar avec le diplôme de médecin africain et exerce sa profession de médecin à Nzérékoré, en Guinée.

Il milite au Rassemblement Démocratique Africain (RDA) dès sa création le 18 octobre 1946 à Bamako. L'objectif principal du RDA est de libérer l'Afrique noire de la domination coloniale, ce qui est conforme à ses aspirations profondes. Il quitte la Guinée et rentre définitivement en Côte d'Ivoire en 1947 puis est élu sénateur du PDCI-RDA le 14 novembre 1948. Le 1er décembre de la même année, il siège pour la première fois au palais du Luxembourg. Excellent orateur, organisateur et meneur d'hommes, il prend une part active à la lutte de libération de la Côte d'Ivoire que mène le RDA contre les autorités françaises.

Dès le 6 février 1949, des émeutes éclatent et se succèdent en Côte d'Ivoire. Le gouverneur de la colonie Laurent Péchoux, qui s'est installé à Abidjan le 14 novembre 1948, date de l'élection de Victor Biaka Boda, a pour mission de casser le RDA, jugé dangereux par le gouvernement français. Il actionne un plan de répression inédit qui se traduit par des arrestations, fusillades et brimades diverses.

Le 18 novembre 1949, le sénateur Victor Biaka Boda prononce à Daloa l'un de ses discours les plus virulents contre le colonialisme. Le discours se tient malgré les barrages dressés par l'administrateur André Buttavand et un déploiement impressionnant de forces de police et de gendarmerie coloniales. Devant une foule qu'il harangue grâce à son art oratoire, Victor Biaka Boda condamne avec véhémence les abus du colonisateur et exprime sa foi en la naissance d'une Côte d'Ivoire bientôt libre et totalement affranchie des affres du colonialisme.

Face à la répression de plus en plus violente de l'administration coloniale, la détermination des nationalistes ivoiriens se renforce. Les grèves, les marches et les réunions publiques se multiplient et se durcissent, la répression aussi. La fusillade de Bouaflé, qui a lieu le 21 janvier 1950, coûte la vie à trois manifestants tués au seuil de leur maison. Deux cents militants du RDA sont arrêtés, parmi lesquels onze moururent en prison.

Dans la nuit du 27 au 28 janvier 1950, Victor Biaka Boda, figure de l'aile radicale du RDA quittant Yamoussoukro pour se rendre à Gagnoa, disparaît mystérieusement à Bouaflé de la maison où il avait trouvé l'hospitalité, après que sa voiture fût tombée en panne à l'entrée de la ville. Un corps découvert plus tard dans une clairière à Bouaflé, suspendu à une branche d'arbre à 1,40 m du sol, la tête tranchée ainsi que des effets vestimentaires puis quelques objets dont une chevalière marquée d'un « B », permettent d'identifier le cadavre décapité comme celui du sénateur Victor Biaka Boda. Pourtant, le parlementaire disparu ne sera officiellement déclaré mort que le 20 mars 1953, soit trois ans après son assassinat. En effet, cette nuit du 27 au 28 janvier 1950 à Bouaflé, il avait été arrêté par les Alaouites, supplétifs syriens de l'armée coloniale française et torturé à mort à coups de baïonnette.

Le 7 août 1960, l'indépendance de la Côte d'Ivoire est proclamée par Félix Houphouët-Boigny mais elle est caractérisée par des accords de coopération qui se traduisent par une assistance totale de l'ancienne puissance coloniale dans les domaines politique, économique et militaire.

Dans Les pionniers de l'indépendance, paru en 1975, Claude Gérard rapporte les propos tenus en 1952 par un représentant du Comité central de la France d'Outre Mer, dans le cadre duquel, depuis des années, les colons se concertaient sur la manière de retarder l'émancipation Africaine en ces termes : « Biaka Boda n'avait pas voulu s'incliner. Il n'est pas bon de nous résister... ».


Fabrice K.


PARTAGEZ ET ABONNÉS VOUS AU PASSSAGE...

Content created and supplied by: Fabio08 (via Opera News )

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Autoroute du nord : un car UTB finit sa course dans les ravins et fait plusieurs blessés

2 minutes ago

1 🔥

Autoroute du nord : un car UTB finit sa course dans les ravins et fait plusieurs blessés

Ce jeune homme dit qu'il va chez les prostituées pour apprendre à parler l'anglais!

5 minutes ago

11 🔥

Ce jeune homme dit qu'il va chez les prostituées pour apprendre à parler l'anglais!

Agneby-Tiassa, Législatives 2021/ Les localités où le Rhdp et l'opposition sont au coude à coude

55 minutes ago

223 🔥

Agneby-Tiassa, Législatives 2021/ Les localités où le Rhdp et l'opposition sont au coude à coude

Spectacle - Humour : ‘’Papitou va tout dire’’ le 27 février 2021

1 hours ago

26 🔥

Spectacle - Humour : ‘’Papitou va tout dire’’ le 27 février 2021

Top 10 des gardiens qui ont marqué le plus de buts dans l'histoire du football

2 hours ago

1 🔥

Top 10 des gardiens qui ont marqué le plus de buts dans l'histoire du football

Législatives 2021 Cocody/ L'opposition dénonce un piège tendu contre ses candidats

2 hours ago

2292 🔥

Législatives 2021 Cocody/ L'opposition dénonce un piège tendu contre ses candidats

1er jour de campagne : déjà des affiches de Yasmine Ouegnin déchirées à Cocody, les faits !

5 hours ago

259 🔥

1er jour de campagne : déjà des affiches de Yasmine Ouegnin déchirées à Cocody, les faits !

Éducation Nationale: l'attitude d'une maîtresse visitée par l'IEPP dans sa classe est bien drôle en photo

8 hours ago

11857 🔥

Éducation Nationale: l'attitude d'une maîtresse visitée par l'IEPP dans sa classe est bien drôle en photo

People : quand Eunice Zunon dévoile son sublime corps d'ébène et fait des heureux

9 hours ago

1744 🔥

People : quand Eunice Zunon dévoile son  sublime corps d'ébène  et fait des heureux

Histoire: voici les postes ministériels occupés par Houphouët en France

10 hours ago

1564 🔥

Histoire: voici les postes ministériels occupés par Houphouët en France

COMMENTAIRES