Sign in
Download Opera News App

 

 

Niger : craignant la mort, plus de 11 mille personnes ont fui leurs villages

Le bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) a déclaré, lundi, que plus de onze mille (11 000) personnes ont fui leurs villages dans l'ouest du Niger, près de la frontière malienne, à cause des attaques armées. 

"Selon les acteurs de la protection et les acteurs étatiques, plus de 11.000 personnes (1624 ménages) venant des villages de Zibane, Koira-Zeno, Zibane Koira-Tegui, Koufono et de Gadabo, situés dans la commune d'Anzourou (région de Tillaberi) ont, entre le 14 et le 15 mai, trouvé refuge dans la ville de Tillabery, la localité de Namari Goungou (canton de Sakoira) et la commune rurale de Sakoira", a indiqué OCHA dans un communiqué Publié sur le site week-end l'organisation .

"D'autres ménages se dirigent vers Niamey, la capitale, mais leur nombre n'est pas connu", a ajouté la même source, précisant que "ce déplacement massif a été déclenché par des attaques récurrentes contre les civils, notamment les assassinats, les violences basées sur le genre, les viols, les extorsions des biens et les vols de bétail, perpétrés par des groupes armés non étatiques (Gane) opérant le long de la frontière du Mali". 

Précisons qu'un "ultimatum de trois jours pour quitter le village d'Anzourou avait été lancé par ces groupes armés, à la fin de la semaine", OCHA a indiqué que "plus de 100 civils ont été tués depuis le début du mois de mai dans les villages de Intoussane (Banibangou) et dans l'Anzourou". 

Content created and supplied by: Buzz-ivoire (via Opera News )

Anzourou Niger OCHA Zibane Koira

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires