Sign in
Download Opera News App

 

 

Université de San-Pedro : un juriste "tire" sur le gouvernement, voici pourquoi

Le juriste Ange Grah Olivier a crié son mécontentement vis-à-vis du gouvernement relativement à l'Université de San-Pedro. Il a décrié des maux dont souffrirait déjà cet autre temple du savoir.


Le juriste Ange Grah Olivier n'a pas été tendre avec les autorités ivoiriennes, et ce, à cause de l'Université de San-Pedro dont il dit qu'elle présente des maux similaires aux précédentes universités.

L'ouverture de l'Université de San-Pedro a été annoncée depuis des jours et les belles images qui circulaient sur les réseaux sociaux forçaient l'admiration de plus d'un. Le juriste Olivier Grah ne sait visiblement pas limiter aux belles images, il a voulu savoir ce dont dispose le cadre comme infrastructures pour accompagner la formation des prochains étudiants.

Grande fût sa déception. Pour lui, pour des spécialités telles que l'ingénierie en bâtiment et travaux publiques, l'ingénierie en construction navale, l'océanographie et ressources marines, sciences des littoraux ..., l'on devrait mettre l'accent sur la qualité des formations qui y seront dispensées, faisant allusion à un corps enseignant de qualité et à l'existence de laboratoires, ateliers et bibliothèques dotés de matériels garantissant une formation qui ne sera pas seulement théorique mais sera accompagnée également de l'apprentissage pratique que ces disciplines imposent.  << l'on constate qu'on nous présente plutôt: un amphithéâtre, un restaurant et une infirmerie là où on devrait s'attendre à voir des ordinateurs, des machines, des microscopes, des éprouvettes des livres, etc. Pour le corps enseignant mystère et boule de gomme.>> a-t-il décrié le lundi 23 août sur sa page facebook avant d'ajouter: << On a le sentiment que le Gouvernement est plus préoccupé à remplir la panse des futurs étudiants et certainement s'ils ont quelques maux de ventre après avoir mangé, à leur offrir un service médical pour prendre soin d'eux.>>

Pour le juriste Ange Grah Olivier, il faut aller au-delà de ce qui a été présenté et qui ressemble aux maux des autres universités. Il faut un personnel enseignant de qualité, une bibliothèque, des laboratoires et des ateliers équipés de matériels didactiques parce qu'il s'agit de l'avenir de jeunes ivoiriens avec lequel on ne devrait pas faire de la politique politicienne.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

olivier grah

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires