Sign in
Download Opera News App

 

 

3 mois après son retour au pays : Ni résidence ni véhicules pour Laurent Gbagbo

17 juin 2021...17 septembre 2021. Cela fait exactement trois mois aujourd'hui que le président Laurent Gbagbo est rentré au pays après dix ans passés aux mains de la Cour pénale internationale. Cela fait également quatre vingt dix(90) jours que Laurent Gbagbo attend toujours de bénéficier des avantages légaux que lui confèrent la loi numéro : 2005-201 du 16 juin 2005 portant statut d'ancien président de la République de Côte d'Ivoire.

En dehors des agents de sécurité que le gouvernement ivoirien a mis à la disposition de l'ancien chef de l'État après des nuits blanches, aucun autre acte en conformité avec ses droits, n'a été posé jusqu'à ce 17 septembre, c'est à dire trois mois après son retour en Côte d'Ivoire. Ni résidence ni véhicules, le président Laurent Gbagbo est toujours en attente des avantages dûs à son rang d'ancien chef d'État ivoirien. Le seul compte bancaire qu'il possède à Cocody et dont il a demandé le dégel est encore sous contrôle.

Les autorités ivoiriennes sont même allées plus loin en interdisant formellement l'utilisation de gyrophares sur les véhicules personnels du président Laurent Gbagbo. Quand est-ce que le gouvernement ivoirien décidera-t-il de reverser à l'ancien chef d'État ivoirien ce à quoi il a droit ? Véritable championnat comme on le dit à Abidjan. Dire que le régime RHDP cherche à asphyxier financièrement le président Laurent Gbagbo avant l'échéance de 2025, il n'y a qu'un pas.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires