Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire Mamadou Koulibaly : vers une volonté de mettre de l'ordre

La nomination du ministre Achi Patrick au poste de premier ministre se révèle petit à petit comme un moyen de lutter contre la mauvaise gouvernance dans les structures étatiques, mais aussi de mettre fin à la corruption et aux détournements des derniers publics.C'est dans cette logique que plusieurs Directeurs Généraux ont été relevés de leurs fonctions après un audit financier effectué par le gouvernement.

Cependant, la question du trop perçu par l'ex président de l'Assemblée Nationale Mamadou Koulibaly montre le laxisme et la négligence des appareils étatiques face à certains individus. Car de nombreux cas pareils existent encore comme le président actuel du Sénat Monsieur Ahoussou Jeannot et aussi l'ex premier ministre Monsieur Affi N'Guessan pour ne citer que ceux-là.

L'Etat devrait avoir un œil plus regardant sur ce genre de situation afin de de récupérer le moindre centime qui traîne encore. Ces montants qui sont attribués à ces élus pourrait résoudre un grand nombre de problèmes que connaît le petit peuple.

Content created and supplied by: L'informateur225 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires