Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire contractuels sans salaire : l'OSEPPCI interpelle Mariatou Koné

En tourné dans le Bélier, plus précisément dans la localité de Toumodi pour la première assemblée générale ordinaire de la section de Toumodi , l'Organisation Syndical des Enseignants du Primaire Public de Côte d'Ivoire OSEPPCI s'est appesanti sur le sort des enseignants contractuels en Côte d'Ivoire. Des pères et mères de familles qui avaient en 2019 tressailli de joie après leur recrutement au sein du ministère de l'éducation nationale pour étancher le manque d'enseignants dans les établissements primaires et secondaires de Côte d'Ivoire, sont aujourd'hui dans l'inquiétude à cause du versement très irrégulier de leur salaire. 

Sous l'impulsion du premier ministre , feu Mamadou Gon Coulibaly le gouvernement ivoiriens avait promit verser 100.000 FCFA pour les instituteurs contractuels et 120.000 FCFA à 150.000 FCFA aux professeurs de lycées et collèges

Mais aujourd'hui ,les visages de collègues contractuels restent figés sur les fins de mois qui se suivent et qui se ressemblent.

Face à cette situation qui perdure, KABA SORY Secrétaire Général National de l' OSEPP-CI s'est rangé aux côtés des collègues enseignants contractuelles.

Lors de sa prise de parole à cette assemblée générale ordinaire, le N°1 de l'Organisation Syndical des Enseignants du Primaire Public de Côte d'Ivoire n'a pas manqué d'interpeller le ministère de tutelle de l'enseignement en Côte d'Ivoire. 

«Notre ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation bien qu'elle vient d'arriver devrait regarder de près cette situation et trouver le moyen de mettre fin à la souffrance des collègues qui depuis leurs recrutement continuent d'être une charge pour leurs familles».

«Aujourd'hui avec la cherté de la vie même avec le salaire, on n'arrive pas à manger correctement; imagine un père de famille qui fait trois mois sans salaire….. alors que tout le monde sait qu'il travaille».

Repelons qu'en 2019 ses contractuelles avait déjà accusé un impayé de trois mois de salaire

Content created and supplied by: monintapress (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires