Sign in
Download Opera News App

 

 

Passeport de Blé Goudé : sit-in devant l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France ce samedi 23 octobre


Image d'archive

Le Congrès panafricain pour la Justice et l’égalité des peuples (Cojep) et la société civile annoncent un sit-in devant l’Ambassade de Côte d’Ivoire à Paris en vue de réclamer la remise du passeport de Charles Blé Goudé.

Contrairement aux délais de remise des passeports aux Ivoiriens de l’étranger (6 à 8 semaines), Charles Blé Goudé, ex-ministre de la jeunesse sous Gbagbo, attend son passeport depuis trois mois. C’est ce qui irrite les partisans du fondateur et président de la formation politique Cojep.

Image d'archive

A juste titre car après sept (7) années passées à la Cour pénale internationale (CPI), Charles Blé Goudé passe encore cinq mois en Hollande bien que acquitté par la juridiction internationale. Son co-détenu, Laurent Gbagbo avec lequel il était poursuivi pour les mêmes faits et acquitté définitivement le 31 mars 2020, a foulé le sol ivoirien le 17 juin dernier et vient d’être porté à la tête d’un nouveau parti politique le 16 octobre dernier.

Pour les partisans de Charles Blé Goudé, la présence de leur leader en Hollande s’apparente à un exil tandis que la Constitution ivoirienne proscrit cela en son article 12 : ‘‘Aucun Ivoirien ne peut être contraint à l’exil’’. Du reste, il est interdit à Charles Blé Goudé de quitter la ville de La Haye. Pis, il est obligé de signaler sa présence effective en allant pointer tous les mardis et vendredis au siège de la Cour pénale internationale (CPI).

C’est fort de cette ‘‘double injustice’’ que la société civile et les partisans de Charles Blé Goudé disent engager le combat ultime pour la délivrance d’un passeport ordinaire, ‘‘droit inaliénable à tout citoyen’’ à leur leader.

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

charles blé goudé ivoire laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires