Sign in
Download Opera News App

 

 

Oula Saint Claver sur NCI: le pouvoir en place donne l'impression d'avoir peur de Soro Guillaume

Pour répondre à l'attente de ses spectateurs et téléspectateurs, la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI) leur a réservé une plage dédiée à la vie courante des ivoiriens.

En clair, tous les dimanches, la NCI se réserve le droit d'inviter des personnalités du monde politique et journalistique autour d'un thème d'intérêt général, voire politique.

Pour ne pas dérober à cette règle qui est devenue une coutume pour cette nouvelle chaîne qui su s'intégrer dans la sphère télévisuelle, hier dimanche 27 juin 2021 autour de 20 heures 05 minutes GMT a été consacré à un débat sur la vie politique ivoirienne.

Présenté par Monsieur Ali Diarrassouba, notons que cette rencontre s'est articulée autour de trois points, notamment :

1) Laurent Gbagbo et Simone, quelles conséquences du divorce

2) Justice - La perpétuité pour Guillaume SOR

3) Bonne gouvernance, des DG dans le collimateur.

Prenant la parole pour donner son avis sur la condamnation de l'ex Président de l'Assemblée Nationale, Monsieur Oula Saint Claver Journaliste et analyste politique a affirmé que la condamnation de SORO Guillaume donne l'impression qu'il représenterait un monstre pour le pouvoir en place.

C'est-à-dire, pour cet éminent analyste et journaliste, SORO Guillaume, en tant que Président d'un parti politique, est un leader d'opinion et à cet effet il y a une certaine franche de la population qui se reconnaît en lui, alors l'écarter de cette manière serait une façon de craindre sa force de mobilisation sur le terrain.

Pour terminer, Monsieur Oula a exprimé son souhait de voir tous les leaders politiques ivoiriens se retrouver autour d'une même table et conjuguer la paix, comme l'a toujours voulu le Président de la République SEM Alassane Ouattara.


RichardToty

Content created and supplied by: RichardToty (via Opera News )

. guillaume sor laurent gbagbo nci saint claver

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires