Sign in
Download Opera News App

 

 

Simone Gbagbo depuis Bonoua : "Dogbo Blé et ses camarades doivent être libres"

L'ancienne première dame de la république de Côte d'Ivoire Simone Ehivet Gbagbo déclarait hier dimanche 08 Août 2021 à Bonoua : "Le Général Dogbo Blé et ses camarades doivent être libres".

Au cours de son discours à l'occasion de la commémoration de l'an 3 de sa sortie de prison à BONOUA, Simone Ehivet Gbagbo s'est penchée sur le cas des prisonniers des crises post-électorales 2010-2011 et 2020 n'ayant pas bénéficié de la grâce présidentielle du chef de l'état Alassane Ouattara lors de la célébration de la fête de l'indépendance de notre pays.

Elle souhaiterait donc : "Que le président de la République fassent le pas qui va permettre d'apporter l'apaisement total des cœurs des ivoiriens en libérant les prisonniers politiques. Ils sont encore nombreux dans nos prison", pour l'ancienne première dame "Le Général Dogbo Blé et ses camarades doivent être libres".

Simone Ehivet Gbagbo sollicitera l'action du chef de l'État en rappelant ceci : "moi j'ai pu bénéficier d'une loi d'amnistie, qu'ils bénéficient d'une amnistie qui puissent leur permettre de retrouver la liberté" et cela dans un délai court "Pas dans dix ans mais maintenant, maintenant, maintenant".

Le président Alassane Ouattara qui a laissé la porte ouverte ouverte au dialogue lors de son adresse à la nation le 06 Août 2021 aura certainement le temps de se pencher sur la cas de ces prisonniers encore emprisonnés.

Nous vous tiendrons informés comme toujours de la suite du déroulement de dossier qui est visiblement très important pour Simone Ehivet Gbagbo

Laissez votre commentaire sur les propos de l'ancienne première dame , partagez l'article et surtout n'oubliez pas de vous abonner gratuitement à notre page juste par un click sur suivre situé en haut à droite de votre écran pour ne rien manquer de l'actualité d'ici et d'ailleurs.

Globenews (l'information continue)

Content created and supplied by: Globenews (via Opera News )

Bonoua Dogbo Blé Simone Ehivet Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires