Sign in
Download Opera News App

 

 

Assalé Témoko et André Silver Konan : deux journalistes courageux qui disent ce qu'ils pensent

En Côte d’Ivoire, la plupart des médias sont adossés à des partis ou à des hommes politiques. Du coup, ces derniers censés informer avec objectivité, honnêteté et impartialité, deviennent des communicants, des porte-voix, pour ne pas dire des amplificateurs du discours desdits partis ou hommes politiques. Par voie de conséquence, pour les journalistes qui animent ces médias, s'émanciper de cette pesanteur pour enfiler le manteau du journaliste indépendant et éveilleur de conscience est la croix et la bannière.

Ce n’est pas le cas pour Assalé Tiemoko et André Silver Konan, loin s’en faut. Les deux hommes, sans nager dans la même eau, disent toujours haut et fort ce qu’ils pensent eux-mêmes et ce que les autres pensent bas avec détermination et sans faiblir. Leurs positions qui découlent de leurs opinions qu’ils expriment par voie orale ou scripturale ne font pas toujours plaisir, mais elles ont le mérite de relever du courage et de la conviction.

En effet, Assalé Tiémoko et son journal L’Eléphant déchaîné, ainsi qu’André Silver Konan et ses médias Afriksoir et Ivoir’Hebdo pointent du doigt sans faux fuyant les tares de la société et les blues de la République. Ils font quasiment le travail de la société civile qui elle aussi, dans sa majorité, est sous le joug du politique.

Ce n’est donc pas le fruit du hasard si les deux journalistes, sans revendiquer le titre ronflant d’influenceur, font partie des Ivoiriens les plus suivis sur les réseaux sociaux. 

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires