Sign in
Download Opera News App

 

 

Double salaire et double emploi : voici les 17 députés "sommés" par Amadou Soumahoro de choisir

Double salaire et double emploi, voici les 17 députés sommés par Amadou Soumahoro de choisir


L'affaire fait tâche d'huile depuis la semaine dernière.

Le journal JDA avait révélé que des députés ont été sommés de choisir entre leur poste administratif ou d’hommes d’affaires et celui de parlementaire.

Ces derniers sont frappés par l'incompatibilité constitutionnelle touchant un salaire de fonctionnaire ou d'hommes d'affaires bénéficiant des marchés publics et des émoluments.

Dans son édition du mardi 05 octobre 2021, le journal d'investigation Ivoir Hebdo a révélé le nom des députés concernés.

Ils sont au total 17 députés et tous sont issus du parti présidentiel.

Il s'agit :

d'Abdoulaye Kouyaté député de Lakota depuis plusieurs années, il est actuellement le directeur de cabinet adjoint de la ministre d'État, ministre des affaires étrangères, Kandia Camara,

d'Aboubacar Cissé, député d'Aboisso, il est le directeur adjoint des impôts,

d'Aboubacar Méïté, député de Kamalo, Sifié et Worofla, il est le directeur coordinateur du programme national de lutte contre la schistosomiase, la geohelminthiase et la filariose lymphatique (SGF) ,

d'Adama Bictogo, député d'Agboville, il est le patron de la SNEDAI. Il a été dénoncé comme « fournisseur exclusif de l'État »,

d'Adama Coulibaly, député de Satama Sokoro, Satama Sokoura et Bassawa. Il est le président de l'université de Korhogo,

d'Alpha Yaya Touré, le député de Gbon-Kouto, qui est présenté comme un fournisseur de l'État,

de Dah Sassan, il est le directeur juridique du Port Autonome d'Abidjan,

de Diaby Laciné, député de Tiémé et Samatiguila, il est le directeur général du Fonds d'entretien routier,

de Kader Ouattara, député de Koumassi, Il est conseiller en communication et relations publiques à la société ivoirienne de raffinage (SIR),

de Kouaman Kra Kouamé, député de Bondo, il est le directeur général du ministère de la construction, de l'assainissement et de l'urbanisme,

de Lacina Ouattara dit Lass PR , député de Korhogo, il est Conseiller à la Présidence de la République,

de Marcelin Zinsou, député d'Aboisso, conseiller technique du ministre de la Promotion des PME et président du fonds national des PME,

de Lacina Cheick Bamba, député de Konagosso-Kouanhiri, il est le directeur des ressources humaines du ministère de l'économie et des finances,

de Nadine Mélanie Gnéba, députée de Lauzoua et de Yocoboué , elle est la directrice des ressources humaines du cabinet de la Première Dame,

de Noël Maïzan Koffi, député d'Appimandoum, Bondoukou et Pinda-Boroko, Il est directeur général du Fonds de garantie automobile,

de Salimata Fofana-Méïté, député de Mankono, elle est directrice des ressources humaines au port autonome d'Abidjan et

de Sidiki Boubacar Koné, député de Djibrosso, Fadiadougou et Morondo, il est le Chef de cabinet du ministre de la salubrité.

Ils ont été sommés par le président de l'Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, de choisir, précise le journal.

Content created and supplied by: Otenia (via Opera News )

amadou soumahoro lakota

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires