Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire 2 milliards de la BCCI : Me Kouyaté rend hommage au président Ouattara et lui lance un appel

Conseil des ex-agents de la défunte Banque of credit and commerce international (BCCI), Me Franck Kouyaté était face à la presse ce jeudi 26 mai 2022, à ses bureaux, à Cocody Blokhauss. Objectifs de cette conférence : rendre hommage au Premier ministre Alassane Ouattara, pour son rôle joué dans l'affaire Banque of credit and commerce international (BCCI) et lui soumettre une requête concernant leur dû qui s'élève à 2.026.617.481 FCFA. « C'est Alassane Ouattara qui a formaté la Sonareci (Société Nationale de Recouvrement de Côte d'Ivoire). Le faisant, il a sauvé le régime de Houphouët Boigny de poursuites à l'international. Parce qu'en prenant des dispositions d'ordre juridique, il a créé la Sonareci comme une structure de substitution au compte débiteur de la Banque of credit and commerce international (BCCI) qui n'était qu'une banque privée. C'est donc 5 milliards 500 millions. Mais mieux, ce qu'il a fait de mieux, c'est qu'il a fait déclarer les travailleurs BCCI, des Ivoiriens pour qu'on paye leur droit. Ce qui a été fait. Il a été programmé 3 milliards 648 millions de FCFA », a-t-il expliqué.

Mais le bémol dans cette affaire, note le conférencier, les dividendes des travailleurs n'ont toujours pas été payés comme il se devait. « Là où le bât blesse, c'est qu'il y a eu deux gestions : celle de la Sonareci qui a été menée par Aboua Kotchy de 1994 à 2001. Sa responsabilité est autour de 1 milliard 400 millions de FCFA. Sur cette somme, il n'a donné que 112 millions de FCFA aux agents. L'État s'est invité dans le projet pour 545 millions. Donc aujourd'hui, M Aboua Kotchy doit en explication la somme de 823 millions. Maintenant, quand Gbagbo Laurent est arrivé au pouvoir avec Diby Charles Koffi comme directeur du Trésor et ministre, le dossier a été confié à quelqu'un dont je ne citerai pas le nom qui a géré ce dossier. Il a reçu entre 2002 et 2012, la somme 1 milliard 900 millions. Il a renversé 1 milliard 300 millions et c qu'il doit justifier aujourd'hui, c'est à peu près 657 millions de FCFA », a-t-il développé.

Puis de poursuivre : « Le paradoxe, c'est que nos amis du Trésor n'ayant pas fait de comptabilité, ni de passation avec le sortant de Sonareci, c'est à eux qu'on porte l'accusation. Nous avons tenté de saisir la cour de justice de la CEDEAO, à Abuja. Le président Alassane Ouattara nous avait demandé de surseoir et qu'il s'engageait à nous régler la question de façon à ce que les parties se séparent dos à dos. Et le dossier n'a pas été porté au président. Ce qui m'écoeure, c'est que sur 45 agents, il y en a 9 qui sont décédés. Le dernier est décédé le 5 novembre 2021 laissant son argent hypothéqué. Ce que je condamne et que je condamnerai toujours, c'est le fait que le Trésor a établi des attestations dites "attestation de renonciation" en mentionnant que les travailleurs s'engagent à ne poursuivre ni l'État, ni le Trésor et qu'ils sont satisfaits de ce qu'ils ont reçu et qui n'est pas la totalité. Mais le Trésor s'est fait piégé. Au moment où on a signé le document, le lendemain l'argent vient, idem pour le surlendemain de telle sorte que le Trésor lui même est déphasé car du coup il est obligé de faire des protocoles d'accord », a-t-il ajouté.

Et de conclure en lançant cet appel : « Nous savons que le dossier n'a pas été porté au président Ouattara. Les agents souffrent et sont en train de mourir et leur argent est dans la main de quelqu'un. Le président Alassane Ouattara doit être informé de ce qui se passe. Les travailleurs demandent à rencontrer le président Alassane Ouattara désormais sans intermédiaire afin qu'on nous paye notre argent. Ceux qui sont décédés, leurs parents ont des actes de notoriété, ils vont jouir. Je souhaite qu'on trouve une solution à ce problème qui ne fait que perdurer », a-t-il conclu.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

alassane ouattara franck kouyaté président ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires