Sign in
Download Opera News App

 

 

Racisme dans le monde: le Président américain Biden pour le changement des cœurs

Journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale


Le Président américain Biden et son administration en ordre de bataille pour traquer toutes sortes de discrimination raciale


A l’occasion de la célébration de la journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le 46ème Président des USA, Joé Biden, a tenu à faire une importante déclaration. Pour l’homme fort du pays le plus puissant au monde, l’’une des valeurs et croyances fondamentales qui devraient rassembler les américains est leur opposition à la haine et au racisme, même s’ils savent que le racisme systémique et la suprématie blanche sont d’affreux poisons qui sévissent depuis longtemps aux États-Unis. Pour se faire, le nouveau président américain, suggère que ses compatriotes changent les lois qui permettent la discrimination aux USA. Ce qui implique qu’ils doivent changer leurs cœurs. ‘’Le racisme, la xénophobie, le nativisme et les autres formes d’intolérance ne sont pas des problèmes propres aux États-Unis. Ce sont des problèmes mondiaux. Ce sont des problèmes humains que nous devons tous reconnaître, nommer et démanteler. Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, toutes les nations et tous les peuples devraient s’engager à nouveau en faveur de la vérité fondamentale selon laquelle chaque être humain a une dignité intrinsèque et mérite d’être traité avec équité. Nous devons reconnaître les façons dont le racisme, la discrimination sexuelle et les autres formes de marginalisation se croisent et s’aggravent mutuellement. Et nous devons tous nous efforcer d’éliminer les inégalités dans nos politiques, de supprimer les obstacles à une pleine participation dans nos sociétés et de faire pression en faveur de processus ouverts et inclusifs qui respectent toutes les personnes, partout dans le monde…’’ a souligné le chef d’Eta américain. Et d’ajouter que sous son administration, les États-Unis mèneront la conversation sur ces questions douloureuses, au niveau national, dans les institutions internationales et dans le monde entier. ‘’C’est pourquoi, dès le premier jour de mon mandat, j’ai signé un décret établissant une approche pangouvernementale en matière d’équité et de justice raciale. Nous ne reculerons pas devant le dur labeur nécessaire pour nous attaquer à l’héritage néfaste de l’esclavage et à notre traitement des Autochtones, ni devant le travail quotidien de lutte contre le racisme et la violence systémiques à l’encontre des communautés noires, autochtones, latinos, asiatiques, insulaires du Pacifique et autres communautés de couleur. Nous ne manquerons pas non plus de dénoncer les traitements horribles infligés aux Rohingyas en Birmanie, aux Ouïghours en Chine, ou toute discrimination raciale que nous constatons dans le monde…’’ dixit Joé Biden. Pour terminer, il pense que la haine ne doit pas trouver refuge en Amérique et encore moins pouvoir trouver refuge nulle part dans le monde. ‘’Nous devons nous unir pour que cela cesse..’’

Fidèle Neto

(Avec Sercom Département d’Etat USA)

Content created and supplied by: FidèleNeto (via Opera News )

Joé Biden États-Unis

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires