Sign in
Download Opera News App

 

 

MACA : des prisonniers politiques en colère contre le PDCI, selon Ivoir'Hebdo

Dans sa parution, ce mardi 20 avril 2021, le journal d'investigation Ivoir'Hebdo, annonce la colère de douze prisonniers politiques à l'encontre du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI).

Selon le journal depuis le jeudi 8 avril 2021, plusieurs écrits dans la presse proche du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) et dans les forums favorables au vieux parti, sur les réseaux sociaux ont annoncé qu'ils ont été libérés. Le journal révèle dans cette enquête qu’ils sont encore à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA).

Bien vrai, selon Ivoir'Hebdo, l'ordre de libération ait été signé par un juge d'instruction cependant un responsable du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire sans attendre que le Procureur de la République, Richard Adou, patron des juges n'ait donné la validité à l'acte. 

Selon l'information du journal, la source s'est empressée d'envoyer la liste des militants en instance de libération, dans un groupe Whatsapp et la suite est connue. Aux dires du journal indépendant Ivoir'Hebdo le Procureur de la République, Adou Richard aurait mis un terme au processus après la fuite de l'information de la libération des 12 douze prisonniers.

Et au journal d'informer que cette situation a déclenché la colère de certains prisonniers contre le Parti de l'ex-président Henri Konan Bédié qui a dévoilé l'information bien plus vite que le juge d'instruction. «Ce que le PDCI a fait est insupportable. En voulant rechercher le buzz, de pauvres pères de familles doivent continuer à rester à la MACA. »

«Aujourd'hui, certains ne veulent plus entendre parler de ce parti. D'autres sont au bord de la crise de nerf » a révélé un proche d'un détenus concernés.

Ainsi, selon les révélations de l'ivoir'hebdo, il s'agit d'un membre en manque de scoop, a balancé la liste sur Facebook. Se faisant, l'affaire s'est répandue comme une traînée de poudre. Cette nouvelle qui a envahi plusieurs plateformes sur les réseaux sociaux et reprise sans précaution par certains médias.

Conséquence de l'action, selon l'enquête du journal, le Procureur Adou Richard n'a pas validé la sortie des douze prisonniers et ce serait mis en colère sur cette trahison manifeste. L'information circulait déjà selon laquelle, ils ont été déjà libres. Et Comme preuve de ces libérations, une liste nominative de détenus.

Pour avoir de plus amples informations, le journal a entrepris des investigations auprès de la direction du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) pour avoir confirmation de Cette annonce. Étant donné que l’administration pénitentiaire a démenti cette libération et a indiqué la détention des prévenus cités.

Bien que les prisonniers ont digéré leur colère contre leur parti à la MACA. Ils ont été finalement libérés le dimanche 18 avril 2021. Soit dix jours plus tard par le Procureur. Il y a également un groupe de sept-dix personnes qui sont toujours en instance de libération.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

adou richard maca pdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires