Sign in
Download Opera News App

 

 

La chasse aux terroristes est ouverte : la Côte d’Ivoire passe aux drones du français Delair

La lutte contre les terroristes djihadistes va bientôt connaître un coup d’accélérateur. Les autorités militaires ont décidé de passer par les airs pour traquer ces malfaiteurs qui ont mis leur dévolu sur le nord-ouest de la Côte d’Ivoire. L'armée ivoirienne veut passer par les air pour surprendre les terroristes (Photo uniquement d'illustration)

L’état-major général de Côte d’Ivoire a passé commande de drones pour la surveillance de la zone frontalière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, régulièrement endeuillée par des incursions des terroristes. L’information est donnée par le site Africa Intelligence dans sa publication de ce mardi 07 décembre 2021.

Selon cette source, les drones commandés par l’armée ivoirienne sont des appareils fabriqués par la Pme toulousaine, Delair, leader des drones professionnels. Les drones commandés sont de type TD 25.Le Général Lassina Doumbia, Chef d’État-Major général de Côte d'Ivoire

L’entreprise Delair a pour site de production de ses drones, la banlieue de la ville française de Toulouse (Sud-Ouest de la France). Ce sont des appareils de surveillance bourrés de technologies dont des caméras et des lidars qui sont une sorte de radar qui permet la télédétection par laser.

En 2020, l’entreprise française créée il y a 9 ans, s’est alliée au groupe Basf pour axer son développement sur l’exploitation des data. Cette nouvelle expérience lui a certainement permis de rendre plus performants ses modèles d’avions sans pilotes.Ces hommes sans cœur ni d'âme auront bientôt en face à qui parler !

Pour sûr, l’état-major ivoirien disposera bientôt, avec l’acquisition de ces drones, de moyens de couverture plus larges et plus efficaces pour suivre à la trace et débusquer de leurs tanières, ces malfaiteurs qui ne cachent plus leur intention de faire du nord de la Côte d’Ivoire, un katiba moyenâgeux, d’où ils pourront fondre sur le reste du pays, jusqu’au zones côtières.

Théodore Sinzé

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires