Sign in
Download Opera News App

 

 

Après le Mali, l'Algérie en colère contre Macron : voici l'origine de la crise

Les relations entre entre Paris et certains pays africains sont de plus en plus tendus. C'est connu, il a déjà maille à partir avec les autorités maliennes concernant le partenariat qu'elle veulent nouer avec la Russie.

Les critiques acerbes du français n'ont pas empêché Bamako d'acquérir du matériel militaire russe. Cette fois, c'est l'Algérie qui n'est pas contente des propos tenus par le président français. Qu'est-ce qui a tant courroucé Alger ?

Selon diverses sources officieuses contactées par le site algérien Algérie Part, tout est parti de propos tenus par Emmanuel Macron le 30 Septembre alors qu'il recevait des jeunes Algériens en vue '' d'échanger sur l'héritage de la guerre d'Algérie '' à l'Elysée. Répondant à une question d'une jeune algérienne, Macron aurait un tableau fort sombre du régime d'Alger. « Je ne parle pas de la société algérienne dans ses profondeurs mais du système politico-militaire qui s’est construit sur cette rente mémorielle. On voit que le système algérien est fatigué, le Hirak l’a fragilisé. J’ai un bon dialogue avec le président Tebboune, mais je vois qu’il est pris dans un système qui est très dur », a-t-il dit dans une virulente diatribe.

l'Algérie a, en représailles, interdit le survol de son territoire aux avions militaires français, qui empruntent d'habitude son espace aérien pour rejoindre ou quitter la bande sahélo-saharienne, où sont déployées les troupes de l'opération Barkhane. Elle a, en outre, rappelé son ambassadeur à Paris pour '' consultation immédiate ''. C'est ce qu'a indiqué ce dimanche 3 octobre, un porte-parole de l'état-major français.

La multiplication des crises entre la France et ses anciennes colonies africaines pourrait faire sérieusement faire décroître son influence sur le continent noir.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

alger bamako emmanuel macron mali paris

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires