Sign in
Download Opera News App

 

 

Ferkessedougou : Découvrez comment le peuple Niarafolos s'est installé en Côte d'Ivoire!

Comme on le sait tous, tout un peuple a une histoire, une culture, une tradition, Us et coutumes qui le caractérise et le d'instingue des autres peuples, c'est le cas du peuple Niarafolo qui manipule la terre a leur goût comme la pêche est pour les Ebries.

En effet, ce brave peuple courageux et travailleur couvre la ville de Ferkessédougou capitale de la région du Tchologo, descendu du foyer culturel Sénoufo de Koutiala (au sud du Mali et du Burkina Faso actuel). Il est passé par Bouna, Nassian et s’est installé à Kong entre le XIV et le XV siècle. 


Suite à des dissensions après un séjour dans le royaume de Kong de l’empereur Sekou Ouattara, plusieurs colonnes ont quitté précipitamment la zone, dont celle de Naguin Soro de Korhogo (première colonne) et Félguessi Silué de Ferké (quatrième colonnes).  


Ce dernier s’est dirigé avec son groupe vers la colline de Niamgbo dans la sous-préfecture de Niakara vers 1712. C’est d’ailleurs, sur cette terre de refuge du mont Niamgbo, qui culmine 650 m d’altitude, que ce peuple Sénoufo a adopté le nom Niarafolo. 


Lors de la migration de Kong à Niamgbo, le groupe était sous le commandement de l’intrépide guerrier Félguessi Silué. 

Dans son livre intitulé ‘’ L’histoire des Sénoufo Niarafolo, le docteur Désiré Kouakou M’brah, situe cette période migratoire à partir de 1712 


Dans un autre papier dont certaines références sont tirées du livre ‘’ Histoire des Sénoufo Niarafolo, du docteur Désiré Kouakou M’brah, je vous parlerais du clash intervenu entre les chefs militaires Félguessi Silué (fondateur de Ferké), Naguin Soro (fondateur de Korhogo) et l’empereur Sékou OUATTARA de Kong. 


Pour rappeler, se sont ces deux intrépides guerriers qui ont aidé militairement le roi Sékou Ouattara à renverser Lassiri Gbambelé pour prendre le pouvoir en 1710. Ce dernier, Lassiri Gbambelé, régnait sur la zone depuis 1660.


Selon les doyens de la tradition orale, les Niarafolo étaient à la recherche d’un espace abritant trois collines et trois cours d’eau, comme prédit par les divins. 


Dans leur progression sous la menace permanente des soldats de l’empereur Sékou Ouattara, le groupe conduit par Félguessi Silué, après Niamgbo, a marqué une escale à l’emplacement actuel de Koutienedougou. A l’origine, le village s’appelle kitienkaha. Il a été fondé par Kitien Silué, le frère cadet de Félguessi Silué. C’était un village de défense dont l’objectif principal était de contrer par tous les moyens l’avancer de l’ennemi. 


Dans un autre papier, je vous parlerais de ce site d’escale très stratégique en terme de défense, qui est finalement devenu un village et pourquoi cette appellation Koutienedougou en lieu et place de Kitienkaha. 


Finalement, Félguessi Silué et son groupe se sont définitivement installés sur le site actuel de Sokoro vers 1716. 

Sokoro, est le village fondateur de Ferkessédougou. Littéralement signifie la vieille maison en langue locale Malinké.

Après la lecture de cet article n'esitez pas à découvrir ce grand peuple cultivateur, surtout dans un pays où l'économie repose sur l'agriculture. 


Watchino Coulibaly


Source: radio binkadi

Content created and supplied by: WatchinoCoulibaly (via Opera News )

burkina faso côte d'ivoire ferkessedougou mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires