Sign in
Download Opera News App

 

 

Le procès du camp Affi contre Gbagbo continue : ce qui attendait l'ex-président en cas de Congrès

En dépit de la décision de l'ex chef d’état Ivoirien, Laurent Gbagbo de mettre fin à la crise au Front Populaire Ivoirien (FPI) en se retirant officiellement de cette formation de Gauche qu'il portait sur les fonts baptismaux au début de la décennie 1990-2000, chaque jour qui passe en rajoute aux coups que le camp de son ex rival et premier ministre, Pascal Affi N'guessan, lui assenent.

Ce Lundi 23 Août, un nouveau missile est venu d'Alfred Guemene, vice-président de la Cellule de Réflexion et d'Action-AFFI (CRAF) et sans doute, meneur de l'aile dure des "Affidés".

Dans un post sur sa page Facebook, il levait un coin de voile sur la le contenu de la marmite chaude que le camp Affi réservait à l'ex dirigeant Ivoirien, au cas où celui-ci choisissait l'option d'une confrontation électorale à un congrès du parti pour espérer en ravir la direction à son ancien premier ministre.


Dénonçant tout comme son mentor, "une manoeuvre de diversion (Ndlr: De Laurent Gbagbo), pour s'exonérer du bilan critique de la gestion des dix années du pouvoir FPI( 2000-2010)", il soutient : "Imaginons un congrès qui se pencherait effectivement sur les questions suivantes :

# Les subventions du FPI confisquées...

# Les pans entiers de notre économie cédés aux français,

# Le financement de la campagne de Chirac à coup de nos pauvres milliards,

# La guerre post électorale où l'on a engagé le pays, avec des milliers de morts, alors que l'on savait cette guerre perdue d'avance, 

# La liquidation du CNT pour des lentilles,

#L'exaltation ubuesque du Franc CFA,

Etc...". Selon lui, "Il y a vraiment de quoi à fuir l'incontournable pilonnage des fins limiers experts en décryptage et en déminage. 

Ce qui, incontestablement, pourrait laisser des traces indélébiles". Cependant, previent-t-il, "Ce bilan critique aura bel et bien lieu, avec ou sans leur présence" et ce à l'occasion " d'un prochain congrès extraordinaire annoncé de passer au peigne fin les importantes questions évoquées ci-dessus".

Visiblement, les lieutenants de l'actuel président statutaire du FPI de préparaient à en faire voir des couleurs à l'ancien chef d'état. Laurent Gbagbo a-t-il évité le piège ? Le procès que compte lui intenter le camp Affi lors du prochain congrès extraordinaire du FPI, semble le confirmer.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

FPI Ivoirien Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires