Sign in
Download Opera News App

 

 

Nouveau parti de Gbagbo : le Woody de Mama a déjoué le piège de l'humiliation judiciaire

Dans les rangs des refondateurs, Laurent Gbagbo est un génie politique. De nombreux '' GOR '' ( Gbagbo Ou Rien ), en sont convaincus. Les derniers développements de l'actualité politique ivoirienne semblent bien leur donner raison. Laurent Gbagbo, acquitté lors de son procès à La Haye, a retrouvé un FPI miné de profondes dissensions. Une aile dirigée par Affi Nguessan, détenait la propriété légale des insignes du parti. L'autre aile, tenue par Assoa Adou, ne jurait que par Laurent Gbagbo. Comment recoller les morceaux après un tel déchirement ? Selon le Woody de Mama, son ancien premier ministre réclamait la place de vice président avant de lui céder le parti. Ce que Affi Nguessan a lui-même reconnu. Laurent Gbagbo ne l'a pas accepté. Devait-il prendre le risque d'affronter Affi Nguessan sur le plan juridique pour récupérer son parti politique ?

Le Front Populaire Ivoirien, c'est connu de tous, se confond presqu'avec la vie de Laurent Gbagbo. Il en est reconnu comme la tête pensante majeure. À ce titre, le voir se battre avec Affi Nguessan pour reprendre '' sa chose '' était quelque peu rabaissant. Et même s'il décidait d'engager la bataille juridique avec son ancien collaborateur, avait-il des chances de l'emporter ? Était-il sûr de gagner le procès ? Pas sûr ! On se souvient que pendant son procès à La Haye, l'aile Affi avait déjà gagné un bras de fer en justice pour la propriété des insignes et du logo du parti. Et Affi Nguessan avait été plus fort. Gbagbo aurait-il pu renverser la vapeur sans s'humilier ? Plusieurs partis ont eu à gérer ces problèmes de dissidence. LIDER de Mamadou Koulibaly, MFA d'Anaky Kobenan et à un degré moindre le PDCI-RDA ont eu à gérer ces cas. Les procès des deux premiers cités ont été à l'avantage des dissidents. Gbagbo ne pouvait pas prendre le risque de perdre la face dans une bataille juridique. Il a donc abandonné le parti aux mains d'Affi Nguessan et d'en créer un autre. Avec cette lumineuse idée, il a ainsi déjoué l'humiliation judiciaire d'un procès. C'est une véritable stratégie politique.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

affi nguessan laurent gbagbo woody de mama

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires