Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire "Johnny Patchéko demande pardon à Gbagbo": le bref décryptage de Pr Raoul Germain Blé

Dans une vidéo devenue virale et attribuée au cyber-activiste proche du RHDP, Johnny Patchéko demanderait pardon à l’ex-président de la République Laurent Gbagbo, l’ancien Premier ministre et ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

Ayant vu cette vidéo qui fait débat sur la toile, Raoul Germain BLE, Professeur Titulaire des Universités, Professeur HDR (Habilitation à Diriger des Recherches des universités françaises), UFHB COCODY-ABIDJAN, a bien voulu décrypter sommairement le message de son concitoyen, dans une contribution dont africanewsquick.net a eu copie.

Homme prudent, il s’est d’abord interrogé : «Est-ce vraiment Johnny Patchéko dans cette posture?» Et d’ajouter : «Attention aux fake news!»

Si les propos étaient avérés, l’expert, formateur des experts en Communication, se réjouira de l’acte. «En tous les cas, de mon humble point de vue, "demander pardon" est un GESTE HEUREUX, en cette période de décembre et surtout un MESSAGE FORT, en ces temps voués à la quête de la paix dans notre pays pour une réconciliation», s’est réjoui Pr Blé.

Et d’ajouter que «nous devons féliciter tout concitoyen ayant le courage de demander pardon. Il est important pour chacun de nous de s'inscrire dans le sens de la paix.»

Il conclura son bref décryptage en faisant la différence entre l’éthique et la conviction en ces termes: Ceci dit, si cela était vrai, ce Johnny Patcheko peut demander pardon (posture éthique) à Laurent GBAGBO et rester dans son parti actuel RHDP (conviction). Les deux logiques ne sont pas antinomiques.»

Gilles Richard OMAEL

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

Johnny Patchéko Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires