Sign in
Download Opera News App

 

 

Vœux de nouvel an: voici le message de Henriette Konan Bédié aux Ivoiriens

Madame Henriette Bédié, ex-première dame et présidente de la Fondation Servir, a adressé ses vœux de nouvel an à toute la population Ivoirienne dans son ensemble. Elle a tenue à remercier tous ceux qui lui ont souhaité un Joyeux Anniversaire ce lundi 28 Décembre 2020.

« Je souhaite solennellement vous dire merci pour tous vos messages pleins d'amour, de soutien et de votre solidarité à l'occasion de mon anniversaire le 28 décembre dernier. Merci à vous tous, pour vos bons vœux, et surtout pour vos belles fleurs qui ont fait de ma résidence un beau jardin. Je me sens chanceuse de vous avoir tous comme frères, sœurs, amis, enfants et petits-enfants. », a déclaré l'épouse du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié.


Rappelons que, la Côte d'Ivoire ressort en effet d'une crise électorale qui a fait au moins 85 morts, de nombreux blessés et d'importants dégâts matériels. Raison pour laquelle Henriette Konan Bédié salut au passage la mémoire de ces illustres disparus lors de la crise électorale.

« Cependant l'année 2020 a été difficile pour le monde entier et particulièrement pour la Côte d'Ivoire, à cause de la pandémie COVID-19 et la crise sociopolitique. Je veux avoir une pensée spéciale pour tous nos disparus et aussi ceux qui traversent en ce moment une période de détresse. Pour cette nouvelle année 2021, mes vœux les plus chers pour vous sont: La santé, la prospérité, la paix et la cohésion sociale dans notre pays. », a affirmé l'ex-première dame de Côte d'Ivoire, Henriette Bédié.


Notons que, cette fin d'année 2020 s'est annoncé un peu difficile pour le couple Bédié. Une fin d'année marquée par le blocus autour de leur résidence, le 03 novembre 2020 après la mise en place du Conseil national de transition (CNT) par l'opposition.


Fabrice K.


PARTAGEZ ET ABONNÉS VOUS AU PASSAGE...

Content created and supplied by: Fabio08 (via Opera News )

henri konan henriette konan bédié madame henriette bédié

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires