Sign in
Download Opera News App

 

 

"2023, année de la jeunesse" : le CNJCI s'abreuve aux sources du CESEC

Le président du conseil économique social environnemental et culturel (CESEC) le Docteur Eugène AKA AOUÉLÉ a reçu des membres du bureau du conseil national des jeunes de Côte d'Ivoire (CNJ CI) conduite par son président Ibrahim Diabate.


2023 année de la jeunesse voulu par président de la République Alassane OUATTARA est mise en application par le conseil économique social environnemental et culturel. Son président veut ainsi démontrer son intérêt à la question de la jeunesse.

Une énième action noble du Dr Aka Aouelé Eugène qui ne passe pas inaperçue auprès des premiers bénéficiaires, les jeunes. En effet, Faîtière de toutes les organisations de la jeunesse, le conseil national des jeunes de Côte d'Ivoire (CNJ CI) a salué l'appui que le président du cesec apporte à la jeunesse ivoirienne en général et à la jeunesse du sud-comoé en particulier, tout en exprimant son souhait de pouvoir bénéficier des conseils du président du cesec pour une meilleure orientation de leurs activités.

Pour démontrer leur volonté de s'abreuver à cette source intarissable qui tient les rênes du Cesec, les membres du CNJCI par la voix de leur premier responsable ont plaidé pour que le CNJCI soit un observateur des activités du cesec. En réponse, le Docteur Eugène AKA AOUÉLÉ a soutenu que la chambre consultative qu'est le cesec, est à la disposition de la jeunesse pour l'aider à contribuer au processus de développement de la Côte d'ivoire avec le Président de la République SEM ALASSANE OUATTARA. Son appel à la jeunesse lors de son discours à la nation doit être saisi par elle et en faire œuvre utile.

Pour finir le président du Conseil économique social environnemental et culturel a prodigué aux membres du bureau présents de sages conseils pour mener à bien leur Faitiere au profit de la jeunesse ivoirienne.


Mamadou Ouattara

Content created and supplied by: MamadouO (via Opera News )

CESEC CNJ CNJCI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires