Sign in
Download Opera News App

 

 

Rentrée Littéraire du 24 Avril : comment les Écrivains de Côte d'Ivoire veulent avaler la covid-19


       Le président des Écrivains de Côte d'Ivoire, Macaire Etty, en synergie avec son bureau, annonce la grande rentrée Littéraire pour le 24 Avril 2021 au Centre National des Matériels Scientifiques ( CNMS ), sis à Cocody Saint Jean. Après une période d'accalmie due à l'avènement de la covid-19 qui n'a pas pour autant rendu les écrivains léthargiques, la littérature, selon Macaire Etty, étant un champ qui ne se laisse jamais confinée entièrement, la grande famille des teneurs de plume va se retrouver dans un même espace pour communier autour du thème

: "LA RÉSILIENCE LITTÉRAIRE AU DÉFI DE LA PANDÉMIE À COVID 19."


        Avec le brillant professeur Francis Ekoungoun au développement de ce sujet, il sera question, lors de cette rentrée littéraire, d'aborder la posture de l’art littéraire face à un monstre comme la Covid 19. Le signal est d'ores et déjà donné à travers la tenue exigée aux participants à l'évènement : ils devront se vêtir en blanc, assorti d'accessoires rouges de leurs choix ( nœud, cravate, foulard, écharpe, sac, chapeau etc).

Le blanc symbolisant la pureté, la paix, la victoire sur un rouge infime représentant le danger d'une covid-19 que la littérature réussit à noyer, à avaler. Le président de l'AECI insiste :


 «  Nous souhaitons donc vivement que tous ceux qui viendront à cette rencontre qui est ouverte à tous acceptent de jouer le jeu. La couleur blanche doit vraiment dominer le rouge quelle que soit la tenue. »



      Outre la conférence, la grille menu de l'événement littéraire sera dentelée par la remise du 3ème Prix Regina Yaou de la Nouvelle et la distinction d'une douzaine de journalistes culturels œuvrant à l'essor du livre. 


     

 Débarquée du Ministère de la culture à la faveur du récent remaniement ministériel, madame Raymonde Goudou Coffie, tel que le confesse le président des écrivains, n'a jamais répondu à la demande d'audience formulée par l'Association des Écrivains de Côte d'Ivoire (AECI), dans le cadre de sa promotion et du soutien à ses activités. Concernant la nomination de la nouvelle ministre à la tête de la 𝐂𝐮𝐥𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐈𝐧𝐝𝐮𝐬𝐭𝐫𝐢𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐀𝐫𝐭𝐬, madame Arlette Badou N'guessan, le président des Écrivains en fait ce commentaire :


« Primo : notre ministère a été amputé de la Francophonie. Pour un Ministère qui n’a jamais vraiment compté dans les priorités de nos gouvernants, l’amputer de cette branche c’est l’affaiblir simplement. Deuxio : La culture est un secteur qui demande de la passion. Je ne sais pas si la nouvelle ministre brûle de ce feu. »



      Placée sous le parrainage de Tiburce Koffi et la présidence de Agnès Kraidy, la rentrée Littéraire du 24 Avril est ouverte à tous les écrivains, acteurs et amis du livre. Elle s'organisera dans la sobriété, dans le respect des mesures barrières dans une salle à dominante blanchâtre, sur un minuscule rouge sonnant l'agonie de la covid-19.


Louis-César BANCÉ

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

Côte d'Ivoire Macaire Etty

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires