Sign in
Download Opera News App

 

 

Le président Ouattara et Laurent Gbagbo ne s'adressent la parole que par personnes interposées

Rien ne va plus depuis quelques temps entre le locataire du palais présidentiel du plateau et son prédécesseur. Depuis son retour le 17 juin dernier après un long procès à la CPI, l'ancien chef de l'état a tenté de decrisper la tension politique en rendant une visite officielle à son successeur mais le contentieux qui oppose les deux hommes est lourd à vider.

Laurent Gbabgo s'est senti floué par le président Ouattara après tous efforts qu'il a consentis dans le but d'unir les filles et fils de la côte d'ivoire mais malheureusement pour le natif de Mama, sa démarche est à sens unique car de l'autre côté, cette bonne foi n'est pas partagée. Agacé par le refus du régime de libérer les militaires incarcérés à la MACA et le dégel des comptes bancaires de certains de ses partisans, le chef de file des refondateurs a changé de position vis à vis de ses interlocuteurs du RHDP. Même la reprise du dialogue politique n'a pas été à la hauteur des espérances.

Pour rappel dès son retour dans son pays, l'epoux de Simone Ehivet Gbagbo avait fait des doléances auprès du président de la République pour l'élargissement de 114 militaires et civils qui croupissent dans les geôles depuis la crise post électorale de 2010. Ils sont accusés de crimes contre les militants du RDR. Ces doléances sont restées sans suite mettant le mentor dans l'embarras face à sa famille politique.

Espérons que pour le bien de la côte d'ivoire, les deux protagonistes acceptent de faire des concessions pour une paix durable.


La contribution de FABA

Source : Jeune Afrique

Content created and supplied by: Faba (via Opera News )

interposées personnes président s'adressent

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires