Sign in
Download Opera News App

 

 

Manifestations au Mali: le premier ministre Choguel dévoile ce dont lui et son gouvernement ont peur

La manifestation du 14 janvier 2022 au Mali ne cesse de livrer ses secrets. A l'appel de la junte, le peuple malien et ses autorités ont communié et ensemble, ils ont marqué leur désapprobation des sanctions à eux imposées par la CEDEAO. Plusieurs discours ont été tenus par les dignitaires de la junte lors de cette manifestation.

Et le discours du premier ministre Choguel Maïga a eu un fort écho auprès des populations. Une phrase de ce discours a attiré notre attention car celle-ci est profonde et montre à quel point les autorités de la transition sont prêtes à aller jusqu'au bout. Selon bamada.net qui a relayé l'information, le premier ministre a dit ceci :

« Nous n’avons peur que de Dieu et du peuple malien ».

Cette phrase est très expressive et montre que les autorités maliennes ne prendront de décision que si Dieu et le peuple malien le veulent et non sous la pression d'une quelconque force ou entité extérieure. En revanche le gouvernement malien a dit être ouvert au dialogue avec la CEDEAO mais pour le moment, chaque acteur campe sur sa position et nous suivons de près l'évolution de cette crise qui alimente l'actualité en ce moment en Afrique et même hors du continent.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires