Sign in
Download Opera News App

 

 

La mairie de Yopougon avant et après : la différence entre les deux images est énorme

La différence entre l'ancienne construction de la municipalité de la commune populaire de Yopougon et sa nouvelle construction est énorme.


En Côte d'Ivoire, que ça soit le buzz ou encore des polémiques, il y'a toujours quelque chose qui intéresse les médias sociaux. Aujourd'hui, c'est la commune populaire de Yopougon qui est au centre de l'actualité sur les réseaux sociaux. En effet, la différence entre deux images du même lieu, avant et après, est juste frappante.

Ce lundi 24 mai 2021, l'intérêt des médias sociaux s'est porté sur la construction de la mairie de la plus grande commune d'Abidjan, celle de Yopougon. Ce lieu crucial dans le fonctionnement de toute commune est soumis à une série de comparaison depuis quelques heures. En effet, comme l'on peut voir, il y'a deux images ici et la première image montre la mairie qui date de quelques années. Et quand à la seconde, elle montre la mairie actuelle. Et si les deux images montrent le même endroit, la différence entre elles est de loin énorme.

Cette différence énorme est matérialisée par l'apparence de l'ancienne construction et celle de la nouvelle construction. Pour l'ancienne, l'on peut voir une construction qui n'a rien d'extraordinaire et qui n'est pas captivante à première vue contrairement à l'actuelle qui dégage une beauté exceptionnelle pour un lieu de ce standing et qui symbolise d'un côté le progrès de la Côte d'Ivoire qui veut être un pays émergent à l'horizon 2020.

Cependant, il faut dire qu'une mairie n'est pas caractérisée par son apparence ou sa beauté mais plutôt par la compétence de ces agents pour pouvoir satisfaire la population. Et même si l'ancienne construction est moins belle que l'actuelle, elle représente aucune importance si les citoyens ne sont pas satisfaits en cas de besoin comme l'établissement des actes de naissance.

Content created and supplied by: Ivoireinfo (via Opera News )

côte d'ivoire yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires