Sign in
Download Opera News App

 

 

Rendez-vous de Daoukro : Gbagbo et Bédié ont fait un grand sacrifice

Bédié et Gbagbo ont fait table rasede leur différend politique

Deux ans après leur première rencontre qui a eu lieu à Bruxelles, Gbagbo et Bédié se retrouvent à nouveau ce samedi. Mais cette fois à Daoukro, village natal d’Henri Konan Bédié.

En juillet 2019, c’est Bédié qui avait rendu visite à Laurent Gbagbo à peine acquitté mais étant encore interdit de sortir Bruxelles où il vivait dans l’attente d’une décision finale de la chambre d’appel de la Cour pénale internationale (Cpi).

Cette fois c’est Gbagbo, de retour au pays, qui va rendre visite à son aîné en âge et qui l’a également précédé dans la fonction de chef de l’Etat.

Que vont-ils se dire ? Sûrement affûter leur stratégie d’opposition face à Alassane Ouattara. Nul n’ignore que les deux ont déjà scellé une alliance à l’occasion de leur rencontre de Bruxelles. Mais celle-ci n’avait pas tout à fait fonctionné à lors de la présidentielle d’octobre 2020. Gbagbo n’avait pas franchement soutenu le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par Bédié. Elle a également connu de gros couacs lors des législatives qui ont suivi quelques mois plus tard.

La rencontre de Daoukro va sûrement être l’occasion de réaffirmer cette alliance et affirmer le désir de le renforcer par des actions concrètes. Tout en minimisant le malentendu de la présidentielle.

Assurément, les deux hommes ont fait table rase de tout ce qui les opposait depuis plusieurs années. Gbagbo était alors au pouvoir et Bédié était encore un solide allié d’Alassane Ouattara. A l’époque Bédié avait donné carte blanche à Ouattara pour faire arrêter Gbagbo et le transférer à La Haye. Le secrétaire exécutif en chef de son parti, Maurice Kakou Guikahué avait activement contribué à réunir les preuves qui devaient faire condamner Laurent Gbagbo. Et Gbagbo en voulait terriblement à Bédié de lui avoir tourné le dos pour Ouattara, au point où il a eu des mots pas très gentils à son endroit dans un livre publié alors qu’il était encore en prison.

Mais il semble que cette époque est bien loin derrière. Par un extraordinaire retournement de situation, comme seule la classe politique ivoirienne en a le secret, les ennemis d’hier s’embrassent aujourd’hui sur la bouche. En attendant le prochain retournement d’alliances.

RocheD

Content created and supplied by: RocheD (via Opera News )

alassane ouattara bruxelles henri konan bédié.. laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires