Sign in
Download Opera News App

 

 

Coup d’état au Burkina Faso : Affi Nguessan sort de son silence et apporte son soutien à Rock Kaboré

Pour la première fois depuis le renversement le 24 Janvier du régime de Rock Marc Kaboré au Burkina Faso, le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi Nguessan, s’est prononcé sur la crise institutionnelle qui secoue ce pays voisin du nord de la Côte d’Ivoire, en proie à une violente insurrection terroriste.

 

C’était à l’occasion d’un comité central de son parti ce Samedi 29 Janvier, au cours duquel l’ancien chef de gouvernement a réagi à cet autre coup d’état, le 4ème du genre en Afrique de l’Ouest depuis la chute en Août 2020, d’Ibrahim Boubacar Keïta au Mali. ‘’Après le Mali et la Guinée, le Burkina Faso à son tour vient de basculer brutalement dans l’aventure. Le lundi 23 janvier 2022, le Président Rock Christian Kaboré a été renversé. Je voudrais, au nom du Front Populaire Ivoirien (FPI) exprimer toute notre compassion à notre Camarade Président et tout notre soutien et notre solidarité au peuple Burkinabé.

 

Pour nous, parce que nous sommes profondément démocrates, quelles que soient les difficultés que traverse un pays, le coup d’Etat ne saurait se substituer aux alternances dans et par les urnes. La remise en cause délibérée non justifiée par des circonstances prévues par la loi, de l’ordre démocratique, doit toujours être condamnée. Ces différents coups d’Etat sont la marque d’un échec’’, s’est indigné le candidat malheureux à la présidentielle de 2015.

 

Son jugement sur ce premier coup d’état militaire au Faso depuis l’assassinat en Octobre 1987 de Thomas Sankara est sans appel : ‘’Le témoignage en réalité de l’absence de maturité la conscience démocratique, en donnant le sentiment que les alternances démocratiques ne constitueraient pas un idéal absolu, qu’il existerait d’autres solutions, plus efficaces et donc tout aussi légitimes’’.

 

Hier Vendredi 28 Janvier, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé de la suspension du Burkina Faso de cette institution sous-régionale lors d’un sommet extraordinaire virtuel, en attendant une prochaine réunion le 03 Février.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

burkina faso pascal affi nguessan rock marc kaboré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires