Sign in
Download Opera News App

 

 

Après la sortie de Bictogo, ce cadre du PDCI lui donne un conseil très utile

Jean-Yves Essoh est l'un des piliers conducteurs du Parti Démocratique de côte d'ivoire.

En dehors de toutes les personnalités du monde politique, société civile, religieux qui ont apporté le fruit de leurs lectures faites sur la récente sortie du directeur exécutif du RHDP, ce cadre du parti du sphinx de Daoukro s'est senti interpellé par les propos de Bictogo jugés incendiaires.

Pour Jean Yves Essoh, la côte d'ivoire a beaucoup souffert de la crise post électorale de 2010. Les propos à consonance belliqueuse, dont une certaine dose remet en cause ou tue dans l'œuf la paix et la réconciliation nationale ne devraient pas être invités au cœur du climat Socio- politique actuelle.

La personnalité et l'influence de Bictogo en tant que député devraient au contraire contribuer à consolider un climat de confiance, de paix en Côte d'Ivoire que d'être un instrument qui sert à allumer le feu.

La préservation du dialogue national incluant un gouvernement d'union nationale est plutôt à privilégier.

Aussi a-t-il invité Bictogo à faire l'effort de lire entre les lignes des discours de ses aînés avant de réagir.

Cette petite phrase de Jean-Yves Essoh extraite de son adresse sur sa page Facebook et reprise par Mel Essis média ce 13 juillet 2021 s'avère être un conseil très utile non seulement pour Bictogo mais aussi pour quiconque. Car il est important de prendre le temps d'interpréter, analyser ou commenter des propos. Ainsi, l'on est sûr d'éviter de mettre le feu aux poudres ou de réagir dans le sens du faux.

Du reste, la paix a horreur de la parole précipitée.

Content created and supplied by: Kraemmanuel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires