Sign in
Download Opera News App

 

 

Suppression de visite médicale / Après Ouloto, le député Assalé met la pression sur le ministre Dimba

Le Député de Tiassalé-Morokro, Assalé Tiemoko, continue son combat pour l'obtention de la a supression des visites médicales exigées aux candidats pour les concours d'entrée à la fonction publique. C'est ainsi qu'après la Ministre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l'Administration, Anne Ouloto, il met la pression sur un autre Ministre en charge de la Santé au sein du Gouvernement

Selon un tweet qu'il a fait dans la soirée de ce dimanche 17 Octobre 2021 sur sa page Facebook "Tiémoko Antoine Assalé", il a profité de la présence du Ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Dimba Ngou Pierre, dans la Sous-préfecture de Morokro, pour parrainer la sortie officielle de la Fédération des femmes dynamiques, pour l'appeler à supprimer ces frais de visite médicale. "Monsieur le Ministre, nous en avons parlé il y a de cela quelques jours et vous avez dit que vous étiez favorable pour étudier la question. Aujourd'hui devant mes parents de Morokro, je voudrais le réitérer. Il faut supprimer les visites médicales avant admission pour les concours organisés par votre ministère. La visite médicale, selon le statut général de la fonction publique, c'est pour ceux qui sont définitivement admis et qui doivent prendre fonction. L'imposer à 25 mille candidats alors qu'il n'y a que 40 places disponibles, c'est empêcher les enfants de pauvres d'avoir accès à la Fonction publique."

Le Député qui poursuit, ajoute que ces enfants-là, chaque année, passent trois (3), où à quatre (4), concours et doivent faire 3 ou 4 visites médicales qui coûtent près de 150 mille francs, c'est beaucoup d'argent pour un résultat hypothétique. C'est pourquoi il a fait cette proposition : "Il faut supprimer toutes ces visites médicales à priori et les reserver seulement aux admis. Cela aiderait tous les enfants du pays. En tout cas c'est mon combat." Pour conclure, le parlementaire a rappelé ceci au Ministre : "Votre collègue de la Fonction publique que je voudrais saluer, l'a fait, donc tous les ministres peuvent le faire pour rendre la vie moins chère pour les enfants de la République qui veulent rentrer à la Fonction publique par voie de concours."

Bassira

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

Anne Ouloto Assalé Tiemoko Ministre Morokro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires