Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire Gbagbo Laurent : Les pressions s'accentuent sur le pouvoir d'Abidjan

La nouvelle est tombée ce vendredi 25 Septembre et réjouira sûrement les partisans du président Laurent Gbagbo actuellement en Belgique. La Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ( CADHP) demande "la suspension de l'inscription de la condamnation du President Laurent Gbagbo sur le casier judiciaire et sa réintégration sur la liste électorale." selon Maître Ange Rodrigue Dadjé. Un bon point pour le président Gbagbo qui malgré son acquittement par la CPI et la liberté de mouvement qui lui a été accordée, se trouve encore à Bruxelles. Il attend toujours son passeport ordinaire pour rentrer en Côte d'Ivoire. Pour le pouvoir d'Abidjan, ce document est toujours en traitement. Même cette énième décision de la Cour Africaine des Droits de l'homme et des Peuples a peu de chance d'être suivie par Abidjan à l'instar de celles en faveur, elle met tout de même des pressions le régime du président Ouattara.

Hormis cela, il faut noter la présence en Côte d'Ivoire du représentant spécial de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas depuis le 21 Septembre. Il rencontre toutes les parties en place et écoute personnellement les versions de chacune d'elles. Une incursion sur le terrain qui permettra à Ibn Chambas de vérifier la réalité de la situation politique de la Côte d'Ivoire.

Toutes ces mouvements accentuent un peu des pressions sur le pouvoir d'Abidjan en vue de mettre en place des conditions d'une élection présidentielle transparente, inclusive et incontestable.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

Abidjan Laurent Gbagbo Septembre

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires