Sign in
Download Opera News App

 

 

Réconciliation : Mabri Toikeusse " Le dialogue entre les acteurs doit être une réalité vivante "

M. Mabri s'est exprimé lors de la 2e session du Comité central de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (Udpci), son parti tenue, samedi 25 Septembre à Abidjan. Il a planché sur l'actualité politique fort du moment pour donner son avis. Il n'est pas allé avec le dos de la cuillère pour donner sa position . L'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (Udpci-Opposition) a salué les récentes rencontres entre MM. Alassane Ouattara, chef de l’Etat ivoirien et Henri Konan Bédié, ancien chef de l’Etat et président de l'ancien parti unique, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) et celle entre MM. Laurent Gbagbo, ex chef de l'État et Henri Konan Bédié, chef du Pdci

Cependant le président de l'Udpci, l'opposant le Docteur Albert Mabri Toikeusse fait observer que "le dialogue politique inclusif est au point mort".  Et de constater que malgré la création d’un Ministère en charge de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale rien ne bouge.

Pour Mabri Toikeusse, ex allié du camp présidentiel, il veut que de ces différentes rencontres" il en découle des dispositions et un engagement au dialogue inclusif qui va permettre de ramener la paix en Côte d'Ivoire durablement". 

Se prononçant sur le débat en vue sur la limitation d'âge à la présidentielle en Côte d'Ivoire, Toikeusse Mabri, se dit "gêné dans le débat qui a cours" visant une "personnalisation" de la Constitution.  Pour lui, "la loi doit être impersonnelle".  Et que "le renouvellement de génération est un phénomène naturel".

"Je suis sûr, parce qu'acteur politique, c'est comme ça aussi la vie politique, et ce ne sont pas mes aînés Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara qui diront le contraire". 

"Donc, ce renouvellement de génération doit être tous notre préoccupation si nous aimons la Côte d'Ivoire. Maintenant, s'il doit avoir un projet de loi qui nous conduise à ça, je souhaite que les choses se fassent dans la forme", a-t-il dit. 

Il invite alors Alassane Ouattara ainsi que le gouvernement "à renouer avec les actions de réconciliation nationale et de cohésion sociale" et a relevé que "Le processus de Réconciliation Nationale peut être boosté par ces faits si le dialogue entre les acteurs est une réalité vivante. "

Il s'est voulu être rassurant face à ses militants "L’heure n’est plus au doute, mais plutôt à l’action pour une UDPCI plus conquérante"

Edmond kouassi ( EDDYDY)

Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

Etat ivoirien Henri Konan Bédié MM Pdci Udpci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires