Sign in
Download Opera News App

 

 

Revenus hier chez Bédié, les chefs Baoulés disent le sens de leur démonstration de force


Les chefs traditionnels Baoulés du District d'Abidjan ont remis ça. Ils ont rendu mardi 17 novembre une visite à Henri Konan Bédié à sa résidence d'Abidjan Cocody d'où ils avaient été refoulés 10 jours plus tôt. Les circonstances ont changé mais pas le sentiment de fraternité et de solidarité. Le 7 novembre, la résidence du président du PDCI-RDA subissait un blocus des forces de sécurité ivoiriennes. Le blocus est levé depuis le 11 novembre. Alors, nanan Diby Yao, le chef central et ses pairs sont revenus hier et ont rencontré aisément Henri Konan Bédié. Ils sont venus en très grand nombre. Il y avait les chefs mais aussi les notables accompagnés de femmes et de jeunes de la communauté Baoulé d'Abidjan. Ils ont fait une procession pour arriver à ce domicile.

" Nous avons appris que notre papa, notre chef a été séquestré. Nous ne pouvions pas rester dans nos salons et en parler. C'est pour cela que la semaine surpassée, nous venions ici. Nous avons été refoulés.Aujourd'hui nous sommes venus et nous avons vu qu'il est là et en bonne santé. Le central Nanan Dibi Yao a mobilisé tous ses enfants et vous avez vu que nous sommes arrivés ici en procession", a souligné Kouamé N'Goran,conseiller du chef central, au nom de toute la délégation. " Nous les chefs traditionnels nous sommes là pour contribuer à apaiser toute cette tension nationale. Nous sommes venus non seulement pour apporter notre soutien à Henri Konan Bédié mais aussi pour faire en sorte que la justice et l'équité qui sont les valeurs d'une démocratie puissent être appliquées pour bâtir ensemble ce pays que Houphouët-Boigny nous a laissé ", a-t-il ajouté. 

Cet élan de solidarité, le natif de Daoukro l'a salué à juste titre . "J’exprime toute ma reconnaissance aux chefs traditionnels Baoulé du district d’Abidjan venus m’apporter leur compassion et soutien, ce mardi 17 novembre 2020", a affirmé le chef de l'opposition sur son compte tweeter quelques instants après la rencontre.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

bédié dan opéli district d'abidjan henri konan henri konan bédié

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires