Sign in
Download Opera News App

 

 

Henri Konan Bédié :"Que des morts en 1999, 2002, 2010 et 2011 et en 2020, que d'exilés politiques".

Henri Konan Bédié : " Que des morts en 1999, 2002, 2010 et 2011 et en 2020, que d'exilés politiques".

Ce Samedi 10 Avril 2021, lors de la commémoration des 75 ans du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié le président dudit parti a délivré un message satirique et révélateur sur les crises qui secouent la Côte d'Ivoire depuis plus de 20 ans.

C'est au siège en fin de matinée que le leader de l'opposition ivoirienne dans son discours a mentionné de façon historique les crises qui secouent le pays source de dégradation progressive du tissu social.

" Que de morts !

Que de morts en 1999 !

Que de morts en 2002 !

Que de morts en 2010 et 2011!

Que de morts en 2020 !

Que d’exilés politiques !

Que de populations traumatisées !

Que de jeunes gens sacrifiés !" a-t-il déploré avant d'énumérer l'impact des crises sur l'environnement social des ivoiriens

" Point n’est besoin de vous parler des problèmes que nous connaissons tous : les systèmes éducatif et sanitaire dégradés, la pauvreté, la délinquance juvénile chez nos enfants instrumentalisés (pour en faire des miliciens et microbes). 

Bref ! Le tissu social déchiré, la Côte d’Ivoire défigurée", a-t-il ajouté dans son discours de lancement des festivités des 75 ans du parti de feu Félix Houphouët-Boigny.

Henri Konan Bédié n'a pas oublié d'exiger la libération des prisonniers politiques civils et militaires encore dans les prisons ivoiriennes.

Content created and supplied by: Stratège (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires