Sign in
Download Opera News App

 

 

Crise au Mali: La vérité sur les richesses en pétrole et en gaz qui attirent la France et la Russie

La crise institutionnelle de ces derniers jours au Mali cristallise l’actualité politique en Afrique. Sur le tatami, les dirigeants du régime déchu de la transition civile et des militaires putschistes menés par le colonel Assimi Goita. Des acteurs locaux derrière lesquels pourraient se dissimuler des géants beaucoup plus sournois, la France et la Russie, qui y ont entamés un bras de fer insoupçonné sur fond de guerre froide. 

Mais, pourquoi ce pays désertique qui figure parmi les 25 les plus pauvres au monde, pourrait constituer un théâtre de confrontation à la fois politique et diplomatique entre deux puissances mondiales ? Impossible d’analyser ce conflit en cours sans lorgner du côté des ressources naturelles de ce pays vaste comme deux fois, la France. Le Mali fait en effet partie des pays Africains parmi les plus prometteurs sur le plan énergétique. 

Doté de réserves de pétrole enfouies dans des Bassins globalement inexploités à ce jour, les ressources en hydrocarbures du Mali, attisent de fortes convoitises au niveau international. Sur les cinq bassins pétroliers que compte le pays, celui de Taoudeni, situé dans le Nord, dans la partie occupée par les djihadistes regorge du potentiel le plus lourd. Selon un article de l'agence ecofin, du 20 Novembre 2020, ‘’ Depuis 2004 et l’adoption d’un code pétrolier, ainsi que le découpage des zones explorables en 29 blocs pour 700 000 km2, on compte une quinzaine de compagnies étrangères qui se partagent les domaines, sous la forme d'un contrat de partage de production. Parmi elles, on compte la société australienne Baraka Energy, la Sonatrach (Algérie), Heritage Oil (Qatar) ou encore Statoil (Norvège)’’. 

Cependant, le confrère précise que ‘’D'autre part, les études récentes montrent des formations géologiques très similaires aux formations pétrolières de pays comme l'Algérie, le Tchad et le Soudan’’. Outre les ressources énergétiques, le Mali donne également envie sur le plan minier. Selon le site Turc, aa.com, le pays dispose d'importantes ressources avec des matières telles que ‘’ la bauxite, l'or, le fer, le cuivre, le nickel, le phosphate, le manganèse, l'uranium, le lithium, le calcaire et le sel; seuls le sel, le fer, les minerais d'or et le calcaire ont été exploités jusqu'à présent’’. 


Économiquement, le Mali est une destination prometteuse en termes d’investissements stratégiques dans les années à venir. Les grandes puissances, au premier rang desquels la France, le sait. Et le conflit sécessionniste qui déchire ce pays depuis 2012 pourrait ne pas y être étranger. 

Depuis Moscou, les yeux du chef de l’état Russe, Vladimir Poutine, scintillent sur ces richesses. Et le contexte politique actuel largement défavorable à l'ex colonisateur, offre une occasion inédite pour le géant Russe d’avancer ses pions dans ce pays, pourquoi pas en éteignant la flamme djihadiste de sorte à tirer profit des ressources de ce pays. C’est une règle d'or dans les relations internationales. Les états n’ont pas d'amis. Ils n’ont que des intérêts.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

france mali russie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires