Sign in
Download Opera News App

 

 

Interdiction du meeting de Pickas : Le DG de la Police et le Comité d'accueil de Gbagbo s’expliquent

Ce lundi 17 mai 2021, le général Youssouf Kouyaté, Directeur général de la Police nationale de Côte d'Ivoire a rencontré une délégation Comité National d’accueil du président Laurent Gbagbo. La délégation comprenait le ministre Léon Monnet, coordonnateur général dudit comité national d’accueil du président Laurent Gbagbo et Roger Dakouri Secrétaire permanent dudit comité. Cette démarche du premier responsable de la Police nationale consistait à aplanir tous les malentendus consécutifs au meeting de Damana Adia Pickass interdit sans raison pertinente par le Préfet d’Abidjan. Alors que ses partisans du régime Rhdp sont autorisés à manifester dans les lieux publics, le régime Ouattara interdit toutes manifestations publiques de l’opposition au motif fallacieux de « trouble à l’ordre public ». Deux exemples illustrent ce deux poids deux mesures. Le premier est la manifestation du lundi 10 mai 2021 au plateau, organisée par le sieur Issiaka Diaby, soit disant président du collectif des victimes, au cours de laquelle cet individu promet « s'opposer à l'arrivée de l'ancien président Laurent Gbagbo » pourtant acquitté après plus de 10 années de détention à la Cpi. Le deuxième exemple est le meeting de Damana Adia Pickass programmé le samedi 15 mai 2021 à 14 heures au stade de Gonzagueville-Port-Bouët, interdit par le Préfet d’Abidjan pour « éviter des troubles à l’ordre public ». Pour le Directeur général de la police le général Youssouf Kouyaté donc, une rencontre s’imposait pour ne rien laisser à interprétation tendancieuse. Les deux parties ont-elles aplani leurs malentendus ? Souhaitons-le tout simplement pour le climat social.

Pour rappel, le meeting programmé le samedi 15 mai 2021 à 14 heures au stade de Gonzagueville-Port-Bouët, n’a pu se tenir. Il devait être animé par Damana Adia Pickass. Le vice-président du Fpi a été désigné par le Comité national d’accueil Président de la Commission Mobilisation du Grand-Abidjan pour le retour du Président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire dont le comité opérationnel est dirigé par Léon Emmanuel Monnet. Mais ce rassemblement annulé « dans l’urgence, selon l’Arrêté, serait dans le but d’éviter des risques d’affrontements et de troubles à l’ordre public. » Par conséquent, « pour démontrer sa bonne foi, le Vice-Président Damana Adia Pickass décide, malgré toutes les autorisations administratives obtenues par le Fédéral FPI de Bonoua, de reporter, à une date ultérieure, le meeting prévu le Dimanche 16 mai 2021 à la place Kadjo Amangoua de Bonoua. » Quelle leçon l’opposition Fpi et ses alliés et le régime Ouattara devraient-ils tirer de cette situation de deux pids deux mesures qui pourrait embraser à nouveau le climat social ? A trop tirer sur la corde elle finit par rompre et le régime Ouattara est conscient que tout débordement n’est pas à son avantage.


Haity

Content created and supplied by: Haity (via Opera News )

Damana Adia Pickass Laurent Gbagbo Préfet d'Abidjan Youssouf Kouyaté

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires