Sign in
Download Opera News App

 

 

RHDP : que se passe-t-il entre ces deux anciens cadres du PDCI ?

 

Le torchon brûle-t-il entre Paulin Claude Danho, ministre de la Promotion des Sports et du Développement de l’Economie Sportive, et François Albert Amichia, président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Cocan) 2023 ? La question se pose et s’impose car les deux cadres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), transfuges du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ne semblent pas accorder leur violon sur la nomination des membres du Cocan.

En effet, dans un arrêté ministériel dont nous avons reçu copie, hier lundi 11 octobre 2021, le ministre Paulin Claude Danho, a procédé à la nomination des membres COCAN 2023. Seulement, après la publication de cet arrêté, Sébastien Kolliabo, conseiller en communication du président du Cocan 2023, contacté par lintelligentdabidjan.info a laissé entendre que François Albert Amichia n’a fait aucune proposition au ministre de la Promotion des Sports et du Développement de l’Economie Sportive. Ce, comme le commande l'article 4 du décret nº2018-554 du 07 juin 2018 qui stipule que "’le président du Cocan est nommé par décret sur proposition du ministre des Sports et du président de la Fédération Ivoirienne de football. Les vice-présidents et membres sont nommés par arrêté du ministre des Sports sur proposition du Président du Cocan". 

« Le président du COCAN n’a fait aucune proposition au ministre chargé de la promotion des sports. Les textes sont clairs. Ce document est de nul effet », a-t-il fait savoir.

Et pourtant, selon Paulin Danho Claude cité par le site de L’Intelligent d’Abidjan, il n’existe aucune friction entre lui et le président du Cocan.

« Amichia a tout notre soutien et notre bénédiction, au nom du gouvernement pour la réussite de sa mission. On ne fera rien contre lui. Mais on n’acceptera pas les instigues des gens tapis dans l’ombre. Le Cocan est bien sous la tutelle de la Primature, moi je n’ai que la tutelle technique. A ce titre, tout ce qui a été fait l’a été dans les normes », a-t-il indiqué.

Au regard des différents son de cloche, il est difficile de savoir de quel côté se situe exactement la vérité. En tout état de cause, le constat qui s’impose est que les relations entre les deux anciens cadres du PDCI ne ressemblent pas à un long cours d’eau paisible. 

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

afrique des nations ivoire pdci paulin claude danho rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires