Sign in
Download Opera News App

 

 

"Le Front populaire ivoirien (FPI) n'était plus un parti mais un club de soutien..." (Pascal Affi)

Le président du Front populaire ivoirien, Pascal Affi N'Guessan, invité jeudi de l'émission "l'entretien du jour" sur la chaine généraliste Telesud affirme que le Front populaire ivoirien (FPI)n’était plus "un parti politique mais un club de soutien à un individu". 

 

"Il y a certaines séparations qui constituent des mesures de guérison… des gens ne peuvent pas quitter un parti en masse juste parce qu'un cadre n'y est plus, cela signifie au fond que le FPI n'était plus un parti politique, le FPI était un club de soutien à un individu" précise M. Affi

 

A la question de savoir la situation actuelle du FPI, l'ex-premier ministre affirme que "le parti se porte mieux depuis cette séparation" (avec M. Laurent Gbagbo). Par ailleurs il ajoute que sa dernière rencontre physique avec M. Laurent Gbagbo remonte au 4 Janvier 2020. "J’étais présent à l'aéroport pour son accueil (17 Juin 2021), deux ou trois jours après j'avais demandé une rencontre avec lui pour tout mettre au clair, cela est resté sans suite..."

 

Avec le départ de Laurent Gbagbo, M. Affi a souligné qu'il a toujours un avenir politique qui d'ailleurs "dépend des ivoiriens" qui le connaissent, savent le combat qu'il mène et son projet politique.

 

Il a enfin annoncé l'organisation du congrès extraordinaire du FPI qui aura lieu le samedi 13 Novembre 2021 au palais des sports de Treichville, ou sont attendus 10.000 délégués pour rappeler les principes fondamentaux et les valeurs qui fondent le parti dans sa lutte pour la démocratie et le progrès et procéder au redimensionnement de son appareil et de son offre politique en vue de relever les défis à venir pour la conquête du pouvoir par le jeu électorale en 2025.

Content created and supplied by: kachib20 (via Opera News )

fpi laurent gbagbo pascal affi n'guessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires