Sign in
Download Opera News App

 

 

Création d’un nouveau parti : Gbagbo reçoit un autre soutien de poids

Depuis son annonce à vouloir mettre sur pied un nouvel instrument de lutte, Laurent Gbagbo engrange les ralliements. Ce sont d’abord les partis et mouvements politiques membres d’Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) qui ont pour l’essentiel adhéré au projet. Puis la quasi-totalité des fédéraux du parti à la rose ont pris l’engagement d’accompagner leur leader dans cette mission. C’est au tour de l’union nationale des parlements, agoras et orateurs de côte d’Ivoire (UNAPOCI), espaces de libres expressions, de s’engager le samedi 21 Août 2021 aux côtés de Laurent Gbagbo. C’était à  l'Assemblée générale extraordinaire de l’UNAPOCI. Pour cela ils ont été chaudement félicités par leur parrain l’un des fidèles de Gbagbo, Ettien Amoikon Henri, vice-président du parti.

« (...) ce matin vous avez pris l'engagement d'accompagner le Président GBAGBO dans l'instrument qu'il va créer pour continuer son combat pour la démocratie et la souveraineté, vous êtes à féliciter. Vous avez une position constante et juste parce que le Président Laurent GBAGBO très tôt a été attaqué par l'impérialiste international. Ils ont utilisé des moyens tels que l'argent, le mensonge, la rébellion, la justice internationale. Certains de ses compagnons de lutte ont été utilisés comme instrument pour le combattre. Il a résisté, il a tenu il est resté constant, cohérent » a-t-il déclaré, non sans ajouter « Ils ont voulu l'humilier, le faire taire mais il a gagné son procès et est rentré de façon triomphale en Côte d'ivoire. Il a été accueilli non seulement par les Ivoiriens mais par les Africains et le monde entier ».

 

Tché Bi Tché

[email protected]

 

 

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

création d ’ la rose laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires