Sign in
Download Opera News App

 

 

Réconciliation nationale : un rêve impossible avec ADO, Bédié, Soro et Gbagbo ?

C'est dans la franche et sincère concertation que la Nation ivoirienne retrouvera sa sérénité (images d'archives).

L'acquittement total et définitif du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé prononcé par la chambre d'appel de la CPI le 31 Mars dernier a été accueilli avec faste par de nombreux ivoiriens et africains. Au-delà de la liberté retrouvée des deux personnalités, l'arrêt rendu par le juge Chile Eboe-Osuji et ses collègues vient rebattre les cartes de la vie politique ivoirienne. Dont l'un des chantiers bénéficiaires est tout simplement la réconciliation nationale. Et pour ce faire, J'AI FAIT UN RÊVE

Ĺes trois grands leaders ivoiriens doivent privilégier l'intérêt général par-dessus TOUT.

Oui, j'ai fait un RÊVE que le président Alassane Ouattara a pris la décision officielle de faciliter le retour du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé. De concert avec Dr Assoa Adou et la direction du FPI pro Gbagbo, il a donc enjoint les services de la présidence de la république de prendre toutes les mesures idoines afin que le retour de ses frères se fasse de la plus solennelle possible. Notre représentation diplomatique en Belgique a été mise en mouvement. Un avion spécial de la flotte nationale a été affrété et une haute personnalité du pays, en la personne d'Adama Tounkara, ci-devant Médiateur de la république, devrait se rendre incessamment à Bruxelles et à La Haye pour "ramener" sur la terre éburnéenne ces deux illustres fils du terroir. Mais, le président Alassane Ouattara ne sait pas arrêté en si bon chemin.

J'ai fait un REVE qu'il a aussi "donné des instructions" à Adama Tounkara afin qu'il revienne également avec l'ex Premier Ministre Guillaume Soro et le maire Noël Akossi Bendjo. Parallèlement à toutes ces démarches, les services de la présidence de la république ont cherché, trouvé et aménagé une résidence de standing à affecter au président Laurent Gbagbo, en sa qualité d'ex chef d'État. Une garde rapprochée et tous les avantages liés à son rang en sus.

Que les dissensions nées de frictions politiques s'estompent pour le bonheur de tous les Ivoiriens.

J'ai fait un RÊVE que les mêmes délicatesses ont été observées pour Guillaume Soro, ex Premier Ministre.

J'ai fait un RÊVE que le retour des ex-prisonniers-déportés: Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé et exilés : Guillaume Soro et Noël Akossi Bendjo a fait l'objet de préparatifs officiels. La direction du Protocole d'État a mis les petits plats dans les grands. L'accueil à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët a réuni le gratin de ce que notre pays compte d'institutions et de personnalités, président Henri Konan Bédié, Albert Mabri Toikeusse, Affi N'guessan, Chambre des Rois, Guides religieux, hommes de Culture, des Arts et des Sports. Tout le monde était heureux.

Dans mon RÊVE, je voyais le président Alassane Ouattara tout heureux d'accueillir ses frères qu'on croyait "perdus". À ses côtés, le président Henri Konan Bédié. Le président Laurent Gbagbo et lui sont tombés dans les bras l'un de l'autre dans un tonnerre d'applaudissements et de bénédictions. Les pleurs et cris de joie fusaient de partout. Après les civilités d'usage au salon d'honneur, une longue file de grosses cylindrées s'est ébranlée vers le Palais présidentiel, au Plateau.

Le ministre Charles Blé Goudé et son "père" politique comptent sur les bonnes intentions du président Alassane Ouattara pour rentrer au bercail.

Là, j'ai fait un RÊVE que le président Laurent Gbagbo a dit être venu aider son "frère" Alassane Ouattara à recoudre le tissu social fortement déchiré. Dans une adresse dont lui seul a le secret, le tribun fondateur du FPI a appelé TOUS LES FILS DE LA COTE D'IVOIRE AU PARDON, À LA PAIX, À L'UNITÉ, À LA FRATERNITÉ ET À LA RÉCONCILIATION NATIONALE. Il a dit être à la disposition de la Nation pour entreprendre une grande tournée dans toutes les régions du pays pour apaiser les coeurs. Dans mon RÊVE, j'ai entendu le président Laurent Gbagbo dit attendre la participation de TOUTES LES SENSIBILITÉS POLITIQUES à cette grande tournée de RÉDEMPTION. FPI, RHDP, PDCI-RDA, GPS, UDPCI... main dans la main.

J'ai fait un RÊVE que le président Alassane Ouattara répondant à son jeune frère a dit être en total accord avec lui. Il a ainsi demandé expressément à tous les exilés au Ghana, Libéria, Togo et autres à se préparer pour le retour au bercail. Dans la foulée, devant la Nation rassemblée, le président Alassane Ouattara a annoncé l'arrêt des poursuites judiciaires contre tous les prisonniers depuis 2002, le dégel des avoirs des pro-Gbagbo. Dans ce sens, une loi D'AMNISTIE sera déposée devant la nouvelle Assemblée nationale sous peu pour adoption. Des corrections, réintégrations et promotions dans les différents emplois de la Fonction publique seront arrêtées.

Vivement que la bonne humeur qui habitait nos différents leaders revienne dans tous les coeurs (image d'archives).

J'ai fait le REVE que tous nos têtes couronnées et Guides religieux ont marqué leur total accord avec l'idée des présidents Ouattara et Gbagbo. La date des grandes vacances scolaires, juste après les examens à grand tirage, a été retenue. Mais avant, une prière œcuménique sera dite à la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro et à la mosquée de la Riviéra Golf.

C'est à ce moment précis de mon RÊVE que je me suis réveillé. Faisant le constat que c'était de la FICTION. Cependant, j'ai l'intime conviction que nos hommes politiques sauront PRIVILÉGIER L'INTÉRÊT NATIONAL. Ce RÊVE EST POSSIBLE. C'EST UNE QUESTION DE VOLONTÉ. Notre pays ne s'en porterait que MIEUX !

Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

alassane ouattara belgique charles blé cpi fpi pro gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires