Sign in
Download Opera News App

 

 

Départ des troupes françaises du Mali : ‘’Assimi Goita n’en prendra pas le risque’’

Plus d'une semaine après son coup de force contre le régime de transition civile, le Colonel Assimi Goita a du mal à convaincre. Après s’être emparé du pouvoir sur fond de rejet populaire de la présence Française au Mali, le double putschiste qui, rappelons le, a renversé deux régimes en 9 mois, semble marquer le pas.

Porté en triomphe par les partisans d'un basculement du Mali dans le giron de Moscou, le héros du 24 Mai semble marquer le pas.

Par-dessus tout discours populiste pour ancrer l’image du souverainiste qu’il tente de se forger dans l’opinion populaire, les Maliens attendent des actes concrets, notamment la matérialisation de leur souhait immédiat : le départ des troupes Françaises de Barkhane qu'ils accusent de soutenir les mouvements armés actifs dans le Nord du pays. 


Observateur de la vie politique Malienne, Adama Coulibaly, patron du groupe de presse Global Media à Bamako, ne croit pas en la capacité du nouvel homme fort de Koulouba, légitimé par le Conseil constitutionnel, d’oser défier la France. Il nous le confiait d’ailleurs dans l’après-midi de ce Jeudi 03 Juin.

‘’L'histoire du Mali avec la France n'a jamais changé. Il continuera à gérer sous le contrôle de la France. Je suis sûr que ce sera du pareil au même. Assimi ne peut pas avoir le courage de demander le départ de la France. Il n'en prendra le risque’’, expliquait-t-il, non sans déplorer le fait que ‘’de toute façon, chacun se bat pour ses intérêts. Les militaires sont là pour leurs intérêts…’’.

Jusqu’à quand le dirigeant de la junte, acculé par les instances régionales africaines, continuera-t-il de surfer sur la vague de sympathie qui fonde sa popularité actuelle ? Ses prochaines décisions risquent de désillusionner ses partisans. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

adama coulibaly barkhane mali moscou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires